Combat (page 2)

 
Combat
 



Jeux de combat (Beat’em up, beat’em all...)


93 contenus distincts sont actuellement enregistrés sous cette catégorie.

12345

Metal Gear Solid de Hideo Kojima pour Sony PlayStation (édition PAL FR pour PSX et PSOne)



On ne présente plus les jeux Metal Gear Solid de Konami. Ces titres d’action-aventure, de tir et —surtout— d’infiltration en 3D avec une vue à la troisième personne sont dus au génie créatif d’un passionné de cinéma : Hideo Kojima. Ils se caractérisent notamment par un soin particulier apporté aux détails (objets, personnages, décors, scénario, etc.), par une vision pessimiste de la violence, parfois qualifiée de «pacifiste» (le comble pour des jeux de guerre !) et surtout par une mise-en-scène et par une bande-son proprement cinématographiques.


Metal Gear Solid de Hideo Kojima pour Sony PlayStation (édition PAL FR pour PSX et PSOne)

Wing Commander III, le jeu avec Luke Skywalker (1995)



Mark Hamill = Luke Skywalker, donc Wing Commander III = le jeu avec Luke Skywalker. Ah... Non, ça ne marche pas ? Dommage. Bon, de toutes manières c’était juste histoire d’avoir un titre racoleur. Un titre qui attirerait tous ceux qui ont joué à la saga des W. C. sur PC au début des années 1990. Aaaaah, les Kilrathi ! Que d’épiques souvenirs ! Quels nobles adversaires ! Que d’émotion lorsque la gueule... Oui, la gueule du premier d’entre eux apparaît à l’écran... Ces funérailles avec les honneurs militaires... Mais je m’égare : ça, c’était dans le premier jeu de la série. Alors, qu’apporte de nouveau ce Wing Commander troisième du nom ?


Wing Commander III, le jeu avec Luke Skywalker (1995)

Road Rash, d'Electronic Arts pour SEGA Saturn (import japonais NTSC-J)



Road Rash, d’Electronic Arts est, à l’origine, un hit sur Genesis / MegaDrive, c’est-à-dire sur console 16 bits. Il fut ensuite adapté sur 3D0, pour tirer parti de la puissance des consoles de jeux de nouvelle génération. La version du jeu pour Saturn est une adaptation directe de la version 3DO.


Road Rash, d\'Electronic Arts pour SEGA Saturn (import japonais NTSC-J)

Grand Theft Auto Vice City (GTA), de Rockstar North pour PlayStation 2 / PS2 (première édition en import NTSC US)



Grand Theft Auto Vice City (Rockstar North, 2002) est la suite naturelle de GTA III, dont il reprend à la fois le moteur et les caractéristiques, et le deuxième GTA a avoir été publié pour PlayStation 2. Celui-ci apporte plusieurs innovations à la célèbre série, tant sur le plan technique qu’en termes de background (surtout) : il ne propose ainsi pas moins de 120 véhicules à conduire et près de 40 armes différentes à collecter. La plus importante innovation, toutefois, est certainement le fait que Vice City offre un univers bien plus vaste et très « typé » à explorer : celui-ci est directement inspiré du Miami mafieux des années 80 (librement interprété en musique).


Grand Theft Auto Vice City (GTA), de Rockstar North pour PlayStation 2 / PS2 (première édition en import NTSC US)

Street Fighter Collection de Capcom pour SEGA Saturn (import japonais NTSC)



Street Fighter Collection (Capcom, 1997) est une compilation d’arcade qui réunit trois titres de la célèbre série de jeux de combat (vs. fighting, ou beat’em up) : Street Fighter. Éditée par Capcom, elle a été publiée en 1997 pour Sega Saturn et pour Sony PlayStation et offrait, au moment de sa sortie, les meilleures versions de ces titres disponibles pour consoles de jeux domestiques. Elle possède une suite, intitulée quant à elle Street Fighter Collection 2, qui est sortie en 1998.


Street Fighter Collection de Capcom pour SEGA Saturn (import japonais NTSC)

HeadHunter, de Amuze / Sega pour Sony PlayStation 2 (complet en version PAL FR)



HeadHunter est un jeu d’action-aventure en 3D vue à la troisième personne qui a été développé par Amuze pour Sega, et qui est d’abord sorti sur Dreamcast en 2001. Il demeure un titre largement sous-estimé : tout d’abord, il offre une simulation d’environnement urbain réaliste, entièrement en 3D, et cela avant GTA III. Ensuite, il préfigure par son gameplay et par sa mise-en-scène un Metal Gear Solid 2, tout en offrant une plus grande liberté aux joueurs : les missions, en effet, peuvent être jouées en mode « infiltration », ou, plus classiquement, en éliminant les adversaires rencontrés comme dans tout jeu de tir. Enfin, HeadHunter dispose d’un scénario d’anticipation solide et captivant, qui n’est pas sans évoquer le Robocop de Paul Verhoeven.


HeadHunter, de Amuze / Sega pour Sony PlayStation 2 (complet en version PAL FR)

Metal Gear Solid 3: Snake eater, de Sony pour PlayStation 2 / PS2 (édition limitée boîtier métal en version PAL FR)



Metal Gear Solid 3 Snake Eater (2006), de Hidéo Kojima (Konami) est un jeu de tir et d’infiltration raffiné, en 3D vue à la troisième personne, qui reprend les meilleurs ingrédients du précédent volet tout en les améliorant de façon notable, et en réglant la plupart des problèmes que posait cet opus « cinématographique » quasi-expérimental : notamment, les cinématiques durant lesquelles le joueur était passif sont désormais bien mieux intégrées au jeu, et viennent renforcer un scénario dont la qualité a été unanimement saluée par la critique : l’action, en effet, se déroule pendant les années 60, marquées par le paroxysme de la Guerre froide et la crise des missiles de Cuba.


Metal Gear Solid 3: Snake eater, de Sony pour PlayStation 2 / PS2 (édition limitée boîtier métal en version PAL FR)

Cyber Troopers Virtual On, de Sega pour Saturn (version japonaise NTSC-J)



Cyber Troopers Virtual On M.S.B. System V.3.3S, de Sega, est un jeu de simulation de combats de robots (ou mechs) en 3D qui fonctionne sur consoles Saturn : développé par le studio AM3, et publié en 1996, il est une adaptation directe du jeu d’arcade qui fonctionnait sur Model 2, et dont la particularité était de proposer deux contrôleurs analogiques (1996). La version pour Saturn (la meilleure à ce jour) bénéficie d’une réalisation de qualité, à laquelle doit beaucoup la popularité considérable du titre au Japon (le jeu y a fait l’objet de plusieurs rééditions). En particulier, l’action ne souffre d’aucun ralentissement, et les temps de chargement sont très courts.


Cyber Troopers Virtual On, de Sega pour Saturn (version japonaise NTSC-J)

Blasto de Milton Bradley pour ordinateur Texas Instruments Ti99-4 et 4/A (complet, solid state cartridge)



Blasto est un jeu d’arcade et d’action classique développé à l’origine par Sega / Gremlin. Son adaptation sur ordinateurs Texas Instruments Ti 99-4/A fut réalisée par Milton Bradley en 1981, et il s’agit probablement du premier jeu Sega disponible sur un système informatique domestique. Pour plus d’informations, voir ici.


Blasto de Milton Bradley pour ordinateur Texas Instruments Ti99-4 et 4/A (complet, solid state cartridge)

Daikoukai Jidai II, de Koei pour Sega Saturn (jeu de rôle et de simulation en version japonaise NTSC-J)



Daikoukai Jidai II, de Koei, est un jeu de rôle et de simulation de commerce maritime et de combat naval, sorti sur Sega Saturn en 1998 (il existe également sur mobiles, SNES et PlayStation (1997), cette dernière version étant identique à celle pour Saturn). Bénéficiant d’une réalisation et d’un packaging soigné (lequel comprend un manuel de 72 pages, présentant l’univers, les personnages et bien sûr, l’interface du jeu), DAIKOUKAIJIDAI II (pour reprendre l’orthographe de la jaquette) peut passer inaperçu, si ce n’est qu’il marque un sans-fautes et qu’il appartient tout simplement à une des séries de jeux vidéos les plus sous-estimées (hors du Japon) et néanmoins les plus intéressantes du genre.


Daikoukai Jidai II, de Koei pour Sega Saturn (jeu de rôle et de simulation en version japonaise NTSC-J)

Grand Theft Auto San Andreas (GTA), de Rockstar / Take 2 Interactive pour PlayStation 2 / PS2 (complet en version PAL FR)



Grand Theft Auto San Andreas (Rockstar, 2004) est la suite naturelle de GTA: Vice City, dont il reprend à la fois le moteur et les caractéristiques. Toutefois, le jeu change la donne en termes d’ambitions : tout d’abord, il possède un système de jeu amélioré, qui autorise notamment la visée lors des combats, et qui introduit des talents (skills) qu’il est possible de faire évoluer.


Grand Theft Auto San Andreas (GTA), de Rockstar / Take 2 Interactive pour PlayStation 2 / PS2 (complet en version PAL FR)

Metal Gear Solid 2: Sons of Liberty, de Sony pour PlayStation 2 / PS2 (édition limitée avec making-of en version PAL FR)



Metal Gear Solid 2 Sons of Liberty (2002), de Konami, est un jeu de tir et d’infiltration en 3D vue à la troisième personne, dans lequel vous contrôlez les mouvements du super-agent Snake. Ce second opus, premier jeu de la série sorti sur PlayStation 2, est celui dans lequel Hideo Kojima est allé le plus loin dans son désir de créer un véritable film d’espionnage. Il est en outre servi par une intelligence artificielle qui est une des meilleures existantes (à l’époque). Le scénario, complexe et captivant, se déroule dans des lieux clos, à l’atmosphère étouffante : il faut compter une quinzaine d’heures pour en venir à bout.


Metal Gear Solid 2: Sons of Liberty, de Sony pour PlayStation 2 / PS2 (édition limitée avec making-of en version PAL FR)

Navcom6: The Persian Gulf Defense, de Cosmi pour Commodore 64 (version disquette)



NAVCOM 6: The Persian Gulf Defense, de COSMI (1988), est une simulation « réaliste » qui vous place aux commandes d’un croiseur de la Navy, chargé de défendre le golfe persique. Un tutoriel (« première mission ») et trois missions vous sont proposées : escorter un convoi, patrouiller les eaux du Golfe, ou « L’aube de la mort » (un affrontement naval à large échelle). Le jeu bénéficia de critiques médiocres à sa sortie, et constitue certainement un des plus mauvais titres de Cosmi : il est aujourd’hui relativement rare.


Navcom6: The Persian Gulf Defense, de Cosmi pour Commodore 64 (version disquette)

Ready 2 Rumble Boxing, de Midway pour Sega Dreamcast (version PAL FR complète)



Ready 2 Rumble Boxing, de Midway, est, comme son nom l’indique, un jeu de boxe, et de qualité ! Ce titre était en effet le meilleur de sa catégorie à sa sortie, en 1999, et le demeura pendant un moment. Outre une excellente jouabilité, il offre des graphismes (en 3D) de qualité, très «stylés» et au ton humoristique, que viennent renforcer des bruitages faisant la part belle à l’exagération. Au total, 18 personnages différents peuvent être sélectionnés, et il faut de plus gérer le physique de votre boxeur si vous voulez tenir jusqu’à la fin du match. Au final, la simulation est exceptionnelle, ce qui explique les suites qu’a eues ce jeu...


Ready 2 Rumble Boxing, de Midway pour Sega Dreamcast (version PAL FR complète)

Arcana Strikes, de TAKARA pour SEGA Saturn (version japonaise NTSC)



Arcana Strikes (アルカナ・ストライクス) est un jeu-de-rôle dont l’action se déroule dans un univers médiéval-fantastique et qui offre une vue isométrique avec des combats au tour par tour, gérés à l’aide de cartes qu’il faut collecter dans les donjons du jeu (un peu comme dans Pokémon : il appartient au genre des Card-RPGs). Ses cinématiques de qualité et sa réalisation soignée, tant sur le plan graphique (le jeu est coloré et offre de beaux sprites en 2D), que sur le plan sonore (avec une bande-son J-Pop) ont fait de ce titre un des jeux majeurs pour établir la réputation de la Saturn comme une plate-forme privilégiée pour les RPGs au Japon. Arcana Strikes a été entièrement réalisé et publié (en 1997) par TAKARA. Pour plus d’informations, voir ici.


Arcana Strikes, de TAKARA pour SEGA Saturn (version japonaise NTSC)

Flash Gordon de Mastertronic, pour Commodore 64 (version cassette)



Flash Gordon (MAD / Mastertronic, 1986) est un jeu multi-genre adapté de la célèbre bande-dessinée américaine qui offre notamment une phase d’action de type plate-formes et une phase de tir en 3D. Ce titre budget, en raison de sa jouabilité et des phases variées qu’il offre, obtint à sa sortie la note de 89% dans Zzap! 64[1]. Surtout, il demeure indispensable pour sa musique composée par Rob Hubbard.


Flash Gordon de Mastertronic, pour Commodore 64 (version cassette)

Beyond Good and Evil, d'Ubisoft pour Sony PlayStation 2 (complet en version PAL FR)



Beyond Good & Evil est un jeu d’action-aventure en 3D avec une vue à la troisième personne, qui a été conçu et développé par Ubisoft sur PC dans son studio de Montpellier. Le jeu, initialement sorti en novembre 2003, a d’abord été adapté sur Sony PlayStation 2 et Microsoft Xbox, puis sur Nintendo GameCube (plate-forme sur laquelle il est sorti en février 2004). Largement sous-estimé à sa sortie, il est depuis apparu dans la plupart des ouvrages spécialisés comme un des meilleurs titres de sa génération, tous systèmes confondus.


Beyond Good and Evil, d\'Ubisoft pour Sony PlayStation 2 (complet en version PAL FR)

Beyond Good and Evil, d'Ubisoft pour Nintendo GameCube (complet en version PAL FR)



Beyond Good & Evil est un jeu d’action-aventure en 3D et en vue à la troisième personne qui a été conçu et développé par Ubisoft sur PC dans son studio de Montpellier. Le jeu, sorti fin 2003, a été adapté sur Sony PlayStation 2, Microsoft Xbox et Nintendo GameCube (en 2004). Largement sous-estimé à sa sortie, le jeu est depuis apparu dans la plupart des ouvrages spécialisés comme un des meilleurs titres de sa génération, tous systèmes confondus, tandis que son héroïne est devenue un personnage culte.


Beyond Good and Evil, d\'Ubisoft pour Nintendo GameCube (complet en version PAL FR)

Ginga Eiyuu Densetsu (Legend of the Galactic Heroes), pour SEGA Saturn (version japonaise NTSC)



Ginga Eiyuu (ou Eiyû) Densetsu (銀河英雄伝説, Heldensagen vom Kosmosinsel, « Les Héros de la Galaxie », ou Legend of the Galactic Heroes, 1996) est un jeu de simulation de combats dans l’espace, en 3D et en temps réel, aux cinématiques exceptionnelles, directement tirés du dessin-animé du même nom[1], et à la bande-son extraordinaire : pas moins de 20 morceaux de musique classique (comme L’Or du Rhin) viennent conférer un souffle épique à ce titre de toute beauté qui ne s’est jamais réellement exporté hors du Japon (fait dû, notamment, à l’absence de titre international en Anglais et à des problèmes de droits). L’univers de jeu, d’une très grande richesse, gravite autour d’un conflit galactique qui fait rage depuis plus de 150 ans entre le Reich, un empire autoritaire semblable par sa culture à la Prusse de la fin du XIXe siècle, et les « Planètes libres ». Sur cette toile de fond, une guerre totale qui implique des milliards de soldats, vont s’opposer deux leaders charismatiques : l’amiral impérial Reinhard Von Lohengram et Yang Wen-Li. Un jeu homonyme (également adapté de la série en 2D) avait déjà été réalisé sur Super Famicom. Un titre à découvrir sans tarder sur cette console, et dont on ne peut que regretter qu’il n’est jamais été traduit...


Ginga Eiyuu Densetsu (Legend of the Galactic Heroes), pour SEGA Saturn (version japonaise NTSC)

The Forgotten Realms Archive: 4 CD Collector's Edition, d'Interplay pour IBM PC et compatibles (édition Collector de 12 jeux, complet et rare)



The Forgotten Realms Archive est une compilation exclusivement vendue aux USA de 12 jeux de rôle signés SSI pour ordinateurs IBM PC et compatibles, qui ont pour cadre l’univers officiel Dungeons & Dragons (sous licence TSR) des « Royaumes Oubliés » (Forgotten Realms). La série de jeux ainsi réunie fonctionne sous MS-DOS, utilise le célèbre moteur Gold box, et s’étend de 1988 jusqu’en 1996, avec les titres suivants, dont Interplay possède les droits : Pool of Radiance, Curse of the Azure Bonds, Secret of the Silver Blades, Pools of Darkness, Hillsfar, Eye of the Beholder I-III, Dungeon Hack, Gateway to the Savage Frontier, Treasures of the Savage Frontier, et Menzoberranzan. Une version de démonstration du jeu Blood and Magic est également fournie.


The Forgotten Realms Archive: 4 CD Collector\'s Edition, d\'Interplay pour IBM PC et compatibles (édition Collector de 12 jeux, complet et rare)


12345