Combat (page 3)

 
Combat
 



Jeux de combat (Beat’em up, beat’em all...)


93 contenus distincts sont actuellement enregistrés sous cette catégorie.

12345

Devil May Cry, de Capcom pour Sony PlayStation 2 (complet en version PAL FR)



Devil May Cry (« Le Diable peut pleurer »), de Capcom (2001) est un jeu d’action en 3D appartenant au genre beat’em all, avec une vue à la troisième personne. Il constitue le premier titre d’une série devenue culte.


Devil May Cry, de Capcom pour Sony PlayStation 2 (complet en version PAL FR)

Quo Vadis, de Glams / Edge Interactive pour SEGA Saturn (version japonaise NTSC)



QuoVadis (クォヴァディス, 1995), de Glams / Edge Interactive est un jeu de « simulation de combat spatial », c’est-à-dire un wargame tactique dans l’espace, abondamment fourni en cinématiques animées en FMV (comme celle montrée ci-dessous, elles sont signées Mikimoto, le concepteur de Macross), et en rendus de qualité. Séduisant, le jeu est sinon classique et peut être joué par des gens qui ne parlent/lisent pas le Japonais après quelques tâtonnements. Il possède une suite, dont le nom est simplement QuoVadis 2.


Quo Vadis, de Glams / Edge Interactive pour SEGA Saturn (version japonaise NTSC)

Master of Monsters Neo Generation, de Toshiba EMI pour SEGA Saturn (wargame en version japonaise NTSC)



Master of Monsters Neo Generations (マスター・オブ・モンスターズ 〜ネオ ジェネレーションズ) est la suite (indépendante) d’un premier jeu intitulé simplement Master of Monsters qui était sorti sur Sega Megadrive / Genesis. Comme ce dernier, le titre a été développé par SystemSoft Co. / Tamtam Co., Ltd., et il a été publié pour consoles Saturn et PlayStation par Toshiba EMI en 1996. C’est un jeu de simulation au tour par tour du type « wargame hexagonal » qui possède des graphismes et un univers manga, et fait preuve en cela d’un grand classicisme (il existe des dizaines de titres de ce genre au Japon).


Master of Monsters Neo Generation, de Toshiba EMI pour SEGA Saturn (wargame en version japonaise NTSC)

Joust de Williams / Atari pour Atari 400/600/800/1200 XL/XE (cartouche seule)



Le jeu d’arcade Joust, de Williams Electronics (1982), a fait l’objet en 1983 d’une adaptation quasi-parfaite (en tenant compte des limitations du matériel), notamment en ce qui concerne l’animation très réussie, pour Atari 400, 800, et 1200 XL. Ce jeu introduit d’autre part un nouveau modèle de cartouche au design adapté à la gamme XL, avec une étiquette de titre qui devient en papier argenté. Pour comprendre l’engouement que suscite encore ce jeu, le titre doit obligatoirement se savourer à deux joueurs et en choisissant le niveau de difficulté (réglable) le plus élevé...


Joust de Williams / Atari pour Atari 400/600/800/1200 XL/XE (cartouche seule)

Vigilante 8 2nd (second) Offense, d'Activision pour Sega Dreamcast (version PAL FR complète)



Vigilante 8 : 2nd (second) Offense, développé par Luxoflux et publié par Activision sur Dreamcast en 2000, est un jeu de courses dans une ambiance à la Mad Max qui propose 18 véhicules variés permettant de s’affronter à travers 8 arènes destructibles, seul contre la machine, ou jusqu’à quatre joueurs. Le vainqueur d’une joute est bien évidemment le dernier véhicule en course... L’expérience de jeu est jouissive, surtout à plusieurs.


Vigilante 8 2nd (second) Offense, d\'Activision pour Sega Dreamcast (version PAL FR complète)

Lodoss. Record of Lodoss War d'ESP pour Dreamcast (version PAL FR complète)



Lodoss Record of Lodoss War (Swing! Entertainement / ESP, 2000) exploite une des franchises de dessin-animé (Les Chroniques de La Guerre de Lodoss) les plus appréciées au Japon, mais aussi à l’étranger. Ce jeu hybride , souvent mal catégorisé, ne laisse pas indifférent. Les amateurs de « hack’n slash » en 3D isométrique à la Diablo peuvent lui reprocher de ne pas avoir de mode multi-joueurs, tandis que ceux qui attendent un RPG japonais n’apprécieront pas la dimension action / beat’em all considérable du jeu. On peut encore ne pas en apprécier les graphismes sombres et très old school.


Lodoss. Record of Lodoss War d\'ESP pour Dreamcast (version PAL FR complète)

Prince of Persia : Les sables du temps, pour Nintendo GameCube (complet en version européenne PAL)



Prince of Persia : Les sables du temps (Prince of Persia: the Sands of Time, Ubisoft, 2004), est un jeu d’action, plus précisément de plate-formes, qui renoue avec le succès du jeu de Jordan Mechner (Prince of Persia), dont il exploite la licence, mais dans un univers entièrement en 3D vue à la troisième personne.


Prince of Persia : Les sables du temps, pour Nintendo GameCube (complet en version européenne PAL)

Burning Rangers, de SEGA pour Saturn (import japonais NTSC)



Burning Rangers (バーニングレンジャー), développé par la Sonic Team de Sega pour la console Saturn, et sorti en 1998, est un jeu original en 3D qui vous place aux commandes d’une équipe de « pompiers » de l’espace. Conçu comme un titre dans lequel le joueur n’aurait pas à « tuer » pour progresser, ce jeu d’action occupe une place à part dans l’offre vidéo-ludique actuelle. Il est en outre probablement le titre le plus impressionnant sur Saturn sur le plan technique, puisqu’il réunit à peu près tous les effets que les détracteurs de la console disaient impossibles (transparences, sources de lumière, eau, ombres multiples ...). Si on ajoute à cela une 3D encore très correcte (aujourd’hui) et impressionnante au moment de sa sortie, associée à des niveaux au design complexe et offrant une grande liberté de mouvements, on comprend pourquoi ce jeu est un titre culte, à posséder absolument.


Burning Rangers, de SEGA pour Saturn (import japonais NTSC)

Tom Clancy's Rainbow Six Rogue Spear de Red Storm pour Dreamcast (version PAL FR complète)



Rainbow Six : Rogue Spear est le second jeu inspiré par l’œuvre de Tom Clancy sorti sur Dreamcast : il place le joueur dans la peau d’un membre de l’unité Rainbow, chargée de la lutte anti-terroriste. C’est, avec les Metal Gear Solid, une des deux meilleures licences de jeux vidéo d’infiltration. Ceci étant dit, cet épisode réunit une vingtaine de missions dans lesquels il faudra guider le reste de votre équipe. Le mode multi-joueurs offre quant à lui plus d’une dizaine de scénarios, à effectuer en concurrence ou en coopération.


Tom Clancy\'s Rainbow Six Rogue Spear de Red Storm pour Dreamcast (version PAL FR complète)

Onimusha : Warlords de Capcom pour PlayStation 2 / PS2 (complet en version PAL FR)



Le très attendu jeu d’action Onimusha : Warlords n’a pas déçu à sa sortie, en 2001 : au début du jeu, vous contrôlez Samanosuke, un adepte de l’art du sabre et vous vous portez volontaire pour retrouver la princesse Yukihime et pour châtier ses ravisseurs, dont vous découvrirez bien vite qu’il s’agit de démons. De nombreux ennemis —dont des créatures sorties de la mythologie japonaise— vous rendront bien entendu la tâche des plus difficiles... La jouabilité est excellente et si le fait de parcourir des écrans fixes surprend un peu (pour un jeu de cette époque, la navigation s’effectuant comme dans les Resident Evil), les nombreux combats sanglants et l’ambiance exotique du titre demeurent des plus attractifs.


Onimusha : Warlords de Capcom pour PlayStation 2 / PS2 (complet en version PAL FR)

Castlevania Curse of Darkness de Konami pour Microsoft Xbox (complet en version NTSC US)



Sorti en 2005 au Japon et aux USA sur PS2 et sur Xbox, puis en 2006 en Europe, Castlevania: Curse of Darkness (悪魔城ドラキュラ 闇の呪印, Akumajō Dracula: Yami no Juin, de Konami) est le second opus en 3D de la mythique série de jeux d’action-aventure / beat’em all pour consoles qui est connue en occident sous le nom de « Castlevania ». La première incursion dans le domaine des polygones avait donné Lament of Innocence. Réalisé par l’équipe de Koji Igarashi (qui a dirigé l’équipe responsable de Symphony of the Night), Curse of Darkness bénéficie d’une ambiance plus ténébreuse, de décors variés et d’une jouabilité très honorable, qui intègre une nouvelle fois des éléments issus du RPG (comme la possibilité d’améliorer son personnage).


Castlevania Curse of Darkness de Konami pour Microsoft Xbox (complet en version NTSC US)

Samurai Spirits: Amakusa Kourin (Samurai Shodown IV) de SNK pour SEGA Saturn 1MB (version japonaise NTSC)



Samurai Spirits: Amakusa Kourin (サムライスピリッツ 天草降臨, ou La vengeance d’Amakusa, plus connu en Occident sous le titre de Samurai Shodown IV) est peut-être le meilleur épisode de la série d’estimables jeux de combat de samurais (beat’em up) signée SNK et sortie initialement sur Neo-Geo. L’adaptation pour Sega Saturn est, comme il se doit, remarquablement proche (pour ne pas dire identique) de la version arcade, et bien supérieure à la version PlayStation, sortie la même année (1997).


Samurai Spirits: Amakusa Kourin (Samurai Shodown IV) de SNK pour SEGA Saturn 1MB (version japonaise NTSC)

God of War Platinum Edition de Sony pour PlayStation 2 / PS2 (complet en version PAL FR)



God of War, premier du nom, est un beat’em all qui revisite la mythologie grecque sans complexe, matiné d’aventure — il est servi par un scénario de qualité — et parsemé de prouesses ludico-techniques : entièrement réalisé en 3D, comme il se doit, il vous fera affronter l’essentiel du bestiaire de la mythologie grecque. Développé par SCE Santa Monica Studio, le jeu, qui est une exclusivité PS2, reste aujourd’hui dans les mémoires pour avoir atteint le sommet du genre à sa sortie, en 2005 : dans celui-ci, vous contrôlez Kratos, un guerrier Spartiate qui est confronté aux pièges et aux créatures dressées contre lui par les Dieux dans sa quête d’immortalité qui le conduira aux côtés d’Hercule ou d’Achille.


God of War Platinum Edition de Sony pour PlayStation 2 / PS2 (complet en version PAL FR)

God of War II: Divine Retribution de Sony pour PlayStation 2 / PS2 (complet en version PAL FR)



God of War II: Divine Retribution (2007) est, comme son prédécesseur, un beat’em all en 3D qui revisite la mythologie grecque en offrant aux joueurs de contrôler le personnage de Kratos, un héros spartiate malmené par les dieux de l’Olympe. Matiné d’aventure et servi par un scénario de qualité, ce second volet de la série développée par SCE Santa Monica Studio est également, de l’avis général, le titre qui exploite au mieux les capacités de la deuxième console du géant japonais, avec des graphismes éblouissants, une jouabilité de bon aloi et une histoire prenante qui vous ne le fera plus lâcher. En résumé, le jeu, a-t-on pu lire, est une exclusivité PS2 qui fait mériter à lui seul l’achat de cette console...


God of War II: Divine Retribution de Sony pour PlayStation 2 / PS2 (complet en version PAL FR)

Shadow of the Colossus, de Sony pour PlayStation 2 / PS2 (édition limitée avec images en version PAL FR)



Shadow of the Colossus (2006) est le second titre développé par la Team Ico pour Sony sur PlayStation 2 : il s’agit donc d’une nouvelle exclusivité pour cette console, et, pour être exact, d’un jeu d’action-aventure épique qui exige à lui seul la possession d’une PS2. Empreint, une nouvelle fois après Ico, de la poésie si particulière qui est propre aux univers imaginés par Fumito Ueda (lequel avait fait ses débuts sur Enemy Zero), Shadow of the Colossus n’exige du joueur rien de moins que de chasser (et d’abattre) les seize colosses qui peuplent la terre.


Shadow of the Colossus, de Sony pour PlayStation 2 / PS2 (édition limitée avec images en version PAL FR)

Battle for Midway, de PSS (Wargamers series, 1985) pour Sinclair ZX Spectrum (version originale UK)



Battle for Midway (à ne pas confondre avec le shooter de Capcom) est un jeu de simulation de guerre (wargame / stratégie) et d’action — pour les scènes de combat — développé par Alan Steele, un wargamer britannique célèbre, et publié par PSS (Personal Software Services) dans sa collection Wargamers Series pour Amstrad CPC, Commodore 64, et ZX Spectrum. Le jeu est notable pour simuler le brouillard de guerre (on ne sait pas où se trouve la flotte japonaise), ce qui était inédit à l’époque de sa sortie, et pour captiver l’attention du joueur grâce à un système de jeu efficace qui alterne phases d’action et de stratégie. La version pour ZX Spectrum, compatible avec tous les protocoles de jeu (Kempston, Sinclair, et Protek) est généralement jugée supérieure à celle pour Commodore 64 : elle obtint une note de 4/5 dans le numéro 40 de Sinclair User[1], et fut présentée par !Zzap64 comme « un des wargames les plus ambitieux jamais sortis » (une version francisée du jeu a été distribuée dans l’hexagone par ERE Informatique).


Battle for Midway, de PSS (Wargamers series, 1985) pour Sinclair ZX Spectrum (version originale UK)

HeadHunter de Amuze / SEGA pour Dreamcast (complet en version PAL FR)



HeadHunter, ou Head hunter, est à la fois le Metal Gear Solid 2 et le GTA III de la Dreamcast, et ce n’est pas lui rendre hommage ! Offrant une grande liberté, ce jeu d’action-aventure et d’infiltration scénarisé en 3D avec une vue à la troisième personne a été développé par Amuze pour Sega et, fait notable, il n’est pour une fois disponible qu’en version PAL (le jeu est sorti en 2001).


HeadHunter de Amuze / SEGA pour Dreamcast (complet en version PAL FR)

Dead or Alive de TECMO pour SEGA Saturn (complet en version japonaise NTSC)



Dead or Alive, aujourd’hui une des franchises incontournables du jeu vidéo, a fait son apparition en salles d’arcade et sur Sega Saturn en 1997. Originellement en 2D, le beat’em up de Tecmo fit le passage à la 3D pour l’occasion, et ce avec des résultats impressionnants. L’histoire et les personnages sont de Tomonobu Itagaki (de la Team Ninja), et si le jeu attira tous les regards pour de mauvaises raisons (l’animation de ses personnages féminins), il montra brillamment qu’on pouvait surpasser Virtua Fighter 2. Il se distingue d’autres titres du genre par sa facilité d’accès, et par la présence de zones spéciales à l’extérieur du ring. Fait notable, la version Saturn est bien supérieure à celle sur PlayStation.


Dead or Alive de TECMO pour SEGA Saturn (complet en version japonaise NTSC)

Guardian Heroes de Treasure pour SEGA Saturn (version japonaise NTSC)



Guardian Heroes (ガーディアンヒーローズ, 1996) est un beat’em all original du mtythique studio de développement Treasure : il est généralement considéré comme un des meilleurs jeux existant sur Sega Saturn. Utilisant toutes les capacités 2D de la console de SEGA, GH utilise un défilement latéral à plusieurs plans (entre lesquels on se déplace à l’aide d’un bouton) aux décors riches et colorés. Le jeu contient en outre certains des bosses les plus importants jamais vus sur console, ces derniers allant parfois jusqu’à occuper toute la hauteur de l’écran ! La jouabilité exceptionnelle du titre permet à 1-4 joueurs de collaborer, tandis qu’un mode vs. accepte même jusqu’à 6 joueurs simultanés (via un adaptateur).


Guardian Heroes de Treasure pour SEGA Saturn (version japonaise NTSC)

Sol Divide de Psikyo pour SEGA Saturn (version japonaise NTSC)



Sol Divide - The Sword of Darkness (ソルディバイド) est un des jeux de tir de Psikyo les plus controversés : adapté de l’arcade par ATLUS sur Saturn en 1998, il se distingue en effet des autres titres du genre par une tentative originale des développeurs d’incorporer les recettes traditionnelles des Shoot’em up, Beat’em up et même, pour ce qui est du scénario, des RPG. Celle-ci le définit par une succession de niveaux généralement très courts (bien que possédant un défilement latéral), avec de nombreux bosses possédant de très gros sprites et une jouabilité qui force le joueur à mêler phases de tirs et combat rapproché. Le produit final est un jeu fortement original, joli graphiquement, et au gameplay particulier, mais qui ne laisse pas indifférent.


Sol Divide de Psikyo pour SEGA Saturn (version japonaise NTSC)


12345