DICK, Philip K. Loterie solaire. J'ai lu S-F numéro 547 (1974)

DICK, Philip K. Loterie solaire. J'ai lu S-F numéro 547 (1974)

  • 7.70 €
    Bel exemplaire

Intérêt
Roman d'anticipation de Philip K. Dick publié dans la collection «J'ai lu», première série (1974) : il s'agit de la première édition en Français au format poche, dans sa traduction par Frank Straschitz.


Né à Chicago en décembre 1928, Philip K. Dick, après avoir exercé divers métiers, devint l’élève de l’écrivain Anthony Boucher, rédac­teur en chef de The magazine of fantasy and science fiction. Son premier récit parut en 1952. Il subissait alors l’influence de Van Vogt dont il se dégagera progres­sivement pour créer une œuvre très personnelle qui le place au premier rang des auteurs du genre.

Sur cette Terre de l'avenir, le jeu décide du sort des hommes. Tel qui œuvrait servilement dans une colonie industrielle peut devenir du jour au lendemain maître du monde. Meneur de Jeu, si les hasards des combinaisons ato­miques du minimax en décident ainsi.

C'est ce qui arrive à Leon Cartwright, simple réparateur électro­nicien. Mais dans ce monde du XXIIIe siècle, l'assassinat légal du Meneur de Jeu est autorisé. Dès son arrivée au pouvoir, Cartwright se sent menacé de toutes parts malgré le corps de policiers télé­pathes qui est chargé de sa pro­tection.

Encore ne sait-il pas que l'assassin qui le traque n'est pas humain et que rien ne peut l'arrêter.

(Source : quatrième de couverture)


 Article disponible 

Volume J'AI LU, 3e trimestre 1974, 1ère série), numéro 547. Traduction de Frank Straschitz. Couverture de Tibor Csernus. Bel exemplaire.



Catégorie (1) Science-fiction 
 
Catégorie (2) Années 1970 
  Contenu sous droits d'auteur - Dernière mise-à-jour : 2016-12-16 08:23:13