Dragon Lore II The Heart of the Dragon Man de Cryo Interactive et Mindscape (version PC cédérom)

Dragon Lore II The Heart of the Dragon Man de Cryo Interactive et Mindscape (version PC cédérom)

  • 15.40 €

Intérêt
Dragon Lore II: The Heart of the Dragon Man, soit «Le Cœur de l'Homme Dragon» est un jeu d'aventures en 3D de Cryo Interactive, souvent considéré comme un jeu de rôles. Il est édité par Mindscape (1997).

Ce second volet de la série tenta de capitaliser sur le succès du premier opus, mais en développant de manière significative l'univers de jeu et en s'appuyant cette fois sur un solide scénario dû au rôliste François Marcela-Froideval (Les Chroniques de la Lune Noire). La musique, particulièrement réussie est signée Pierre Estève (elle était de Stéphane Picq pour le premier). Le joueur y prend à nouveau le contrôle de Werner Von Wallenrod, devenu comme son père chevalier-dragon... Malgré ses qualités indéniables (particulièrement sur le plan esthétique), Dragon Lore II fut un échec commercial et signa l'arrêt de mort de la série.




 Article disponible 

Jeu complet, en version européenne en grande boîte cartonnée illustrée en couleurs sous label Dice Computer Games (arrêtes de la boîte frottées, contenu spartiate avec un étui cartonné noir, un boîtier crystal double cd sous jaquette, et les trois CD-ROM du jeu : le manuel du jeu est fourni sur disque uniquement, comme indiqué sur la pochette CD). Bon exemplaire.



Catégorie (1) IBM PC et compatibles 
 
Catégorie (2) Jeu vidéo 
 
Catégorie (3) Aventure 
 
Catégorie (4) Années 1990 
 
Catégorie (5) 1997 
  Contenu sous droits d'auteur - Dernière mise-à-jour : 2016-05-26 22:00:03

Recommandations

attachment icon
Dragon Lore, de Cryo Interactive (1994), pompeusement sous-titré en français dans le texte La Légende commence... (là, on sait qu’on a affaire à un jeu français, hein ?) constitue après Alone in the Dark un deuxième témoignage du fait que les développeurs de notre pays figurèrent parmi les premiers à embrasser la 3D pendant les années 90... Et à l’utiliser avec succès (presque deux ans après AitD quand même, ce qui compte en matière de jeux vidéo...)