Hebdogiciel, illustré par Carali et Edika (listings de programmes et nouveautés)

Hebdogiciel, illustré par Carali et Edika (listings de programmes et nouveautés)

  • 10.99 €
    Prix unitaire : préciser le/les numéros commandé(s) à partir de la liste des numéros disponibles ci-dessus.

Intérêt
Ce journal était à la fois un recueil d'articles sur l'actualité informatique, de tests de logiciels traités de façon satirique, et de listings de programmes à saisir soi-même.

Morceaux choisis éhontément reproduits sans autorisation (M.D., c’est Michel Desangles et G.C., c’est Gérald Ceccaldi, notre Père à tous, amen)

Virus: apparemment personne n’a eu de ses nouvelles depuis longtemps de votre chef, Gérard Ceccaldi. Et toi ?

M.D.: Oui, bien sûr, je le vois régulièrement, moins parce qu'il habite en province. On était assez pôtes, déjà à l'époque, et donc on l'est resté. Mais lui, il ne donne pas son numéro de téléphone, il joue à autre chose, cela ne l'intéresse plus. Ce n'est pas quelqu'un de sociable Ca se voit d'ailleurs à Hebdogiciel. Hebdogiciel, comme le Virus Informatique, c'est fait par des gens, quand même, dont on peut dire pour le moins, c'est qu'ils n'aiment pas la société. Il y a ça de commun entre les deux, c'est qu'on voudrait corriger les erreurs que fait la société, que font les grosses boites, les gens qui ont prise sur les acheteurs de base, etc. Et donc, Ceccaldi, il n'est pas sociable. Cela dit, moi non plus, je ne suis pas le genre à aller dans les cocktails, à montrer ma gueule.

[...]

Virus: que penses-tu de l’informatique d’aujourd’hui ?

G.C.: houla. C'est un article que tu veux, là ? Tu me donnes combien de pages ? Il te le faut pour quand ? Combien tu payes ? En gros : tirage par le bas insupportable de Gates, affolement injustifié d'Apple, le retour de Jobs à mourir de rire, éviction malheureuse du Be de Gassée, seul espoir de progrès. Internet et Java nous ramène dix ans en arrière. Incompétence généralisée à tous les niveaux, du fabricant au revendeur. Bourrage de crâne et totale désinformation de l'utilisateur final, qu'il soit neuneu ou Power User. Sabotage d'internet par France Télécom. Et surtout : tout le monde court et plus rien ne marche, l'informatique, ce n'est plus de la merde, c'est un incommensurable bordel dans lequel plus personne n'a la main.

[...]

(Source : [1] ; hommage en forme d’article (ou d’interviouwe ?), publié en 1997, dans le numéro 2 du Virus informatique)

Le concept du journal, à son début en 1983, était la publication hebdomadaire de programmes de lecteurs sous forme de listings à recopier. Puis, progressivement, des contenus rédactionnels ont été intégrés. Leur ton était humoristique, très familier et sans concession. Ciblant la tranche d'âge des 12-25 ans passionnés par leur micro-ordinateur personnel, les rédacteurs d'Hebdogiciel (surnommé « l'Hhhhebdo »), non contraints par une régie publicitaire, pouvaient être très critiques sur l'appréciation des logiciels, des machines et du monde informatique en général, mais savaient aussi être élogieux quand le sujet considéré leur apparaissait comme bon.


Exemples de couvertures les plus caractéristiques : « Désolé, l’informatique c’est de la merde ! », « Atari nous a tous pris pour des cons », « IBM : des charlots » (IBM utilisait Charlot dans ses publicités de l’époque) ou « Amstrad : des Mickeys » (avec, en illustration, la caricature d’Alan Sugar, le patron d’Amstrad, déguisé en Mickey Mouse).


Les rubriques se sont étoffées avec le temps : « C'est nouveau, ça vient de sortir » (nouvelles et informations), « Bidouille-grenouille » (trucs et astuces pour déprotéger et recopier les jeux, solutions), « Mini-mire » (Minitel et microserveurs), « Deulignes » (le meilleur programme de la semaine en deux lignes de code en Basic), etc. Des pages télévision, cinéma, bande dessinée, musique sont apparues, toujours au vitriol et censées être amusantes à lire.


Entre Le Canard enchaîné et San Antonio, le style du rédactionnel et les illustrations de Carali (frère d'Edika) qu'on trouvait aussi bien au milieu des textes que dans les listings des programmes à recopier étaient les autres points forts du journal. Hebdogiciel est longtemps resté le seul hebdomadaire de micro-informatique grand public et n'a eu que très peu de publicité.


Le journal a disparu en janvier 1987 après que son éditeur (Shift éditions) a lancé le « club Hebdogiciel », plusieurs autres revues (L’intox, Marcel, ou Amstradhebdo) et provoqué quelques procès retentissants. Certains de ses journalistes ont continué à écrire dans d’autres publications informatiques. À la fin des années 1990, les magazines mensuels Le Virus informatique et Les puces informatiques ont souvent été considérés comme les héritiers d’Hebdogiciel.


(Source : Wikipédia, [2]. Consultée le 09 mars 2010)

Plusieurs numéros sont disponibles. Vous pouvez éventuellement nous contacter pour en avoir la liste mise-à-jour.
Le prix indiqué est unitaire : veuillez préciser la quantité et le/le(s) numéros souhaité(s) en commentaire de votre commande.

Liste de numéros disponibles

  • N° 57 - 16 novembre 1984 - Guerre des prix : les piégeurs piégés !
  • N° 61 - 14 décembre 1984 - 20 ordinateurs sur le grill
  • N° 63 - 28 décembre 1984 - Bonne année $7c1
  • N° 64 - 4 janvier 1985 - Le drapeau noir flotte sur le logiciel !
  • N° 67 - 25 janvier 1985 - Exclusif : toutes les nouveautés de Las Vegas (Ndle : Atari 65XE et 130XE, 130ST et 520ST, TO9, MSX, Commodore 128 et autre vaporware...)
  • N° 72 - 1 mars 1985 - Alice 90 : tout faux !
  • N° 73 - 8 mars 1985 - Exclusivité mondiale : (si, si, mondiale !) Le banc d'essai de l'Oric “Stratos”
  • N° 74 - 15 mars 1985 - Le bide informatique français !
  • N° 78 - 12 avril 1985 - Apple - IBM : 1 partout
  • N° 84 - 24 mai 1985 - Atari 520ST, je l'ai vu, je l'ai touché et vous allez en entendre parler (jauni, 1 page volante)
  • N° 85 - 31 mai 1985 - L'ordinateur Qui Lance des flammes ! (ndle : sur le Sinclair QL évidemment...)
  • N° 87 - 14 juin 1985 - Laser PC, IBM lésé
  • N° 88 - 21 juin 1985 - Tout nouveaux,tout beaux ! (sic)
  • N° 90 - 5 juillet 1985 - Les flics d'Apple. Allo, vous avez appelé la police ? Ne quittez pas, je vous passe Apple. (Ndle : et oui, déjà...)
  • N° 91 - 12 juillet 1985 - 16 Francs le kilo ! (Atari 130XE)
  • N° 92 - 19 juillet 1985 - Commodore veut nous prendre pour des cons !...
  • N° 99 - 6 sept 1985 - Plop! Un nouvel Amstrad
  • N° 100 - 13 septembre 1985 - PCW Show devant, show!
  • N° 106 - 25 octobre 1985 - 128Ko : c'est Sinclair qui s'y colle !
  • N° 107 - 1 novembre 1985 - Centre mondial de piratage
  • N° 109 - 15 novembre 1985 - L'ordinateur et les stars
  • N° 111 - 29 novembre 1985 - Pas de titre (*)
  • N° 112 - 6 décembre 1985 - Amiga : beau mais cher !
  • N° 114 - 20 décembre 1985 - C'est Noël : Hebdogiciel vous a pris pour des... (x2)
  • N° 115 - 27 décembre 1985 - Commodore à poignée (Commodore 128D) (x2)
  • N° 116 - 3 janvier 1986 - Il est né le divin Oric (Oric Téléstrat)
  • N° 118 - 17 janvier 1986 - Votre micro est dangereux !
  • N° 119 - 24 janvier 1986 - Mac beaucoup plus (Macintosh plus)
  • N° 120 - 31 janvier 1986 - L'ordinateur et le fric
  • N° 121 - 7 février 1986 - Un Macintosh portable à 5.000 Francs (x2)
  • N° 122 - 14 février 1986 - Mais où sont donc les disquettes d'Amstrad ?
  • N° 123 - 21 février 1986 - Trois pirates en taule (x2)
  • N° 124 - 28 février 1986 - Atari, c'est reparti !
  • N° 125 - 7 mars 1986 - Sinclair France est belge (x2)
  • N° 130 - 11 avril 1986 - Amstrad se paye Sinclair ! (Ndle : un numéro tragique, à ne lire qu’avec une boîte de mouchoirs à côté...) 2 ex.
  • N° 131 - 18 avril 1986 - SICOB Printemps. 2 yeux 2 sessions pour ne rien voir. Du tout. Le Sicob, cette année, était interdit aux moins de 18 ans ! Les ordinateurs sont-ils devenus pornos, ou les vieux cons préfèrent-ils rester entre eux ? (Ndle : nous avons aujourd’hui la réponse à cette question que posait Hebdogiciel au printemps de l’année 1986. Et c’est terrible.) (Ndle 2 : un mystérieux nombre (premier ?) est inscrit à l’encre en haut de la première page : trouvez ce qu’il ouvre et vous aurez peut-être gagné un trésor...)
  • N° 132 - 25 avril 1986 - Les prix baissent au CES (x2)
  • N° 133 - 2 mai 1986 - Commodore contre Commodore (x2)
  • N° 134 - 9 mai 1986 - Un nouveau Sony : le MSX 2,5 (Sony MSX2 HBG900F)
  • N° 136 - 23 mai 1986 - Pirates : la prison !
  • N° 140 - 20 juin 1986 - Tous des marchands de tapis !
  • N° 142 - 4 juillet 1986 - Atari/Commodore : le match (Atari ST / Commodore Amiga)
  • N° 144 - 18 juillet 1986 - On veut nous faire fermer nos gueules !
  • N° 150 - 29 août 1986 - Thomson joue les lapins (Ndle : ou comment refourguer ses stocks de 6809E)
  • N° 151 - 5 septembre 1986 - Gebruik - Gebruik (ndle : numéro néerlandophile)
  • (indisponible) N° 157 - 17 octobre 1986 - Same Hhhebdo shoots again (anniversaire des 3 ans de l’Hhhebdo ; poster nu de Maëster en page centrale)
  • N° 158 - 24 octobre 1986 - Un minitel dans votre ordinateur ? 2 ex.
  • N° 159 - 31 octobre 1986 - L'Amstrad PC, compatible ? Moui ! (Amstrad PC 1512)
  • N° 160 - 14 novembre 1986 - Le VRAI prix des ordinateurs (Vraiment)
  • N° 162 - 21 novembre 1986 - Révolution : la stéréoscopie
  • N° 163 - 28 novembre 1986 - Thomson arrête les frais (ndle : numéro francophile)
  • N° 164 - 5 décembre 1986 - Atari Show (Salon Imagina)


Catégorie (1) Informatique 
 
Catégorie (2) Amstrad CPC 
 
Catégorie (3) Apple II 
 
Catégorie (4) Atari 8 bits 
 
Catégorie (5) Atari ST 
 
Catégorie (6) Commodore 64 
 
Catégorie (7) Commodore Amiga 
 
Catégorie (8) MSX 
 
Catégorie (9) Sinclair ZX Spectrum 
 
Catégorie (10) Sinclair ZX 81 
 
Catégorie (11) Thomson 8 bits 
 
Catégorie (12) Années 1980 
 
Catégorie (13) 1984 
 
Catégorie (14) 1985 
 
Catégorie (15) 1986 
 
Catégorie (16) Presse 
 
Évaluation 80.00 %
Contenu sous droits d'auteur - Dernière mise-à-jour : 2017-01-07 18:15:51