LEIBER, Fritz. Épées et mort. Le cycle des épées. Presses Pocket, Paris, 1985

LEIBER, Fritz. Épées et mort. Le cycle des épées. Presses Pocket, Paris, 1985

  • 4.95 €

Intérêt
Épées et mort (Swords against Death) est le second volume du Cycle des épées auquel Fritz Leiber doit sa renommée internationale. Les deux héros de Leiber, Fafhrd le barbare et le « Souricier gris », l’urbain, sont l’antithèse l’un de l’autre. Pourtant, ce couple impossible généralement confronté à l’Absurde paraît indissociable au lecteur. Leurs aventures, qui se déroulent dans le monde de Lankhmar, furent d’ailleurs une des principales sources d’inspiration de Gary Gygax pour la création du jeu de rôle Dungeons & Dragons. En France, ils apparurent chez Opta (1970-1972), mais il fallut attendre l’édition chez Temps Futurs, reprise ensuite par Presses Pocket, pour que toutes leurs pérégrinations soient enfin restituées dans l’ordre voulu par l’auteur.


Les deux guerriers semblaient dangereux et résolus. Pourtant ils allaient à bride abattue, fuyant Lankhmar dans la tempête. Ils y avaient perdu leurs bien-aimées, châtié les bourreaux des deux belles et compris que la vengeance ne donne pas le repos. La baroque splendeur de bien des citadelles ne les délivra pas de leurs vieilles hantises. Au Désert Froid, le clan de Fafhrd avait été exterminé ; la ville des mendiants, où le Souricier Gris était peut-être né, ne leur livra pas ses secrets. Toujours mélancoliques, ils se donnaient le change : chacun des deux croyait l’autre insouciant et gai. Au bout du monde, ils n’avaient pas trouvé l’oubli. Restait Lankhmar, qu’ils avaient fait le voeu de ne jamais revoir. Mais les sept lueurs vertes leur apparurent et dirent que pour exorciser un spectre, il faut aller là où il a trouvé la mort. Ils rentrèrent donc et affrontèrent les puissances des ténèbres. Ensemble.

Fritz Leiber jr. est né à Chicago en 1910 d’une famille d’acteurs shakespeariens. Cultivant à la fois la science-fiction, le fantastique et l’épopée fantastique (« heroic fantasy »), c’est un rêveur souriant qui aime jouer avec la peur, l’illusion, l’humour et la tendresse. Ses guerriers nostalgiques parcourent le monde en cherchant l’impossible. Ils ont le sens du paradoxe et du bizarre comme l’auteur lui-même auquel Alain Dorémieux a consacré un Livre d’Or très remarqué. On a dit qu’il a atteint le sommet de son art dans Le Cycle des Epées.

(Texte de quatrième de couverture)

Un volume à la couverture noire de la collection « Science-fiction » (première série) dirigée par Jacques Jacques Goimard chez Presses Pocket, traduction de l'Américain par Jacques Parsons. Copyright Temps futurs, 1982. Illustration de couverture de W. Siudmak. Maquette de M. Allandrieu. Dépôt légal de juin 1985. Achevé d'imprimer par la société nouvelle Firmin Didot le 6 juin 1985. Bon exemplaire.



Catégorie (1) Fantastique 
  Contenu sous droits d'auteur - Dernière mise-à-jour : 2010-05-09 21:39:10