The Dark Eye: Drakensang, de Radon Labs / DTP Entertainment AG pour compatibles PC (2009)

The Dark Eye: Drakensang, de Radon Labs / DTP Entertainment AG pour compatibles PC (2009)

  • 32.89 €
    Jeu complet en version US (voix et textes en Anglais) à l'état de neuf

Intérêt
The Dark Eye: Drakensang, sorti en 2009 sur ordinateurs PC fonctionnant avec Windows XP ou Vista, est un jeu de rôle moderne, mais d’inspiration résolument classique, puisqu’il offre une interface fortement réminiscente de celle de Baldur’s Gate. Exploitant la licence du jeu de rôle sur table allemand Das Schwarze Auge (The Dark Eye / L’Œil noir), celui-ci a tout naturellement été développé par un studio allemand (Radon Labs) et publié par les Hambourgeois de DTP Entertainment.


La première chose qui frappe dans Drakensang est que la simulation des règles du jeu sur table est parfaite : la fiche de personnage n’a rien à envier à celle sur papier. Le scénario et l’ambiance du jeu sont captivants, dans un univers bien rendu en 3D avec des textures optionnellement en haute définition et un éclairage réaliste offrant des décors riches et agréables. Pour le reste, les actions du ou des personnage(s) sont entièrement effectuées à la souris à l’aide de menus accessibles par des icônes (pour le(s) diriger, on clique sur le terrain). Les combats, enfin, sont résolus en pseudo temps réel : lorsqu’une rencontre a lieu, le jeu passe en pause et vous permet de donner des ordres. Il est ensuite possible à n’importe quel moment d’interrompre l’action en cliquant une nouvelle fois sur l’icône « pause ».

Si le scénario de Drakensang n’est pas particulièrement épique, les quêtes de jeu sont abondantes et variées, et elles tombent rarement dans la trivialité ennuyeuse propre à certains titres (Fable, pour n’en citer qu’un). Une partie de celles-ci se résout simplement par le dialogue (à l’aide de menus à choix multiples) : l’effort est louable et permet aux concepteurs du jeu d’offrir quelques lignes mémorables, exploitant les personnages non-joueurs hauts-en-couleurs.


On peut simplement reprocher à Drakensang une certaine linéarité (il est notamment impossible de revenir en arrière sur la carte lorsqu’on progresse dans le scénario), ce qui est dû à une mise-en-scène précise. La gestion de la caméra est également plutôt laborieuse au départ (et non dénuée de bugs) : les clics sur le terrain, selon l’angle de vue, sont en effet peu précis.

Au final, le titre a de quoi séduire et parvient à proposer une mise-à-jour intéressante d’un gameplay ancien, dont Baldur’s Gate semblait jusque-là devoir être le dernier représentant. Drakensang possède une suite, intitulée The Dark Eye: Drakensang. The River of Time (et basée sur un scénario célèbre de L’Œil noir), et sortie en octobre 2010.




 Article disponible 

Jeu complet en version originale US (textes et voix en Anglais), dans une boîte cartonnée avec une cale en carton, le DVD-ROM du jeu, et une fiche d'installation, à l'état de neuf. Configuration recommandée : Windows XP / Vista, processeur Core 2 Duo 2,6 Ghz, 2 Go de Ram (2,5 Go sous Vista), carte graphique GeForce 8800 GT ou comparable, 6 Go d'espace libre sur le disque dur.





Catégorie (1) Années 2000 
 
Catégorie (2) IBM PC et compatibles 
 
Catégorie (3) Jeu vidéo 
 
Catégorie (4) RPG 
 
Évaluation 100.00 %
Contenu sous droits d'auteur - Dernière mise-à-jour : 2016-12-19 16:39:06

Recommandations

attachment icon
Drakensang : The River of Time sur PC (octobre 2010) est une préquelle de l’épisode The Dark Eye: Drakensang. Adapté comme son prédécesseur des règles du jeu de rôles L’Oeil Noir, il vous propose d’incarner un personnage (Elfe, Nain, Magicien...) avec un moteur graphique 3D «rafraîchi» et une jouabilité tout aussi «old school» (à la Baldur’s Gate). À nouveau, le jeu est développé par le studio allemand Radon Labs et publié par les Hambourgeois de DTP Entertainment... Indispensable pour tous ceux qui ont aimé le premier volet.