Action-aventure

 
Action-aventure
 



Les premiers jeux d'action-aventure (ou d'arcade-aventure) datent de l'époque des ordinateurs 8 bits : ils associent des commandes en temps réel, une trame scénaristique qui met généralement l'accent sur l'exploration, et la réflexion pour proposer aux joueurs une expérience de jeu complète, qui se traduit généralement par la réalisation d'une quête épique.


128 contenus distincts sont actuellement enregistrés sous cette catégorie.

1234567

Return to Atlantils de Mike Wallace pour Commodore Amiga (Jeu sous étui en version originale Electronic Arts). Rare



Return to Atlantis (Electronic Arts, 1988) de Michael Wallace est un jeu injustement oublié des hit-parade et autres listes des «n meilleurs jeux sur Amiga». Dans cet objet vidéo non identifié —un jeu d’aventure graphique, diront certains, un film interactif selon d’autres—, vous parcourez les écrans de Léo Legallienne sur une bande sonore envoûtante de Dave Warhol au nom de la Fondation. Cette mystérieuse organisation écologiste, dont le but avoué est de défendre les richesses sous-marines du globe, a pour objectif ultime de retrouver la fabuleuse cité engloutie.


Return to Atlantils de Mike Wallace pour Commodore Amiga (Jeu sous étui en version originale Electronic Arts). Rare

Cauldron, de Palace Software (1985) pour Amstrad CPC 464 / 664 / 6128 (version cassette)



Cauldron, premier du nom, est un jeu d’action-aventure britannique original, conçu et développé par Steve Brown et Richard Leinfellner, et publié par Palace Software. Dans celui-ci, le joueur contrôle une sorcière sur son balai volant. Celle-ci doit vaincre son archi-ennemi, Pumpking (jeu de mots sur le roi des citrouilles). Le titre fut unanimement salué par la critique à sa sortie.


Cauldron, de Palace Software (1985) pour Amstrad CPC 464 / 664 / 6128 (version cassette)

Metro 2018 de Initiel pour Amstrad CPC 464 / 664 et 6128 en version cassette (1985)



Jeu d’aventure vu du dessus du type rogue-like se déroulant dans le métro parisien en 2018, le bien nommé Metro 2018 de Initiel (1985) fut réédité en 1990. Dans une ambiance cyberpunk et survivaliste, vous aurez à ramener votre bien-aimée à la surface... Si elle est encore en vie. L’originalité du jeu tient notamment aux événements qui se déroulent alors que le temps s’écoule... Inexorablement.


Metro 2018 de Initiel pour Amstrad CPC 464 / 664 et 6128 en version cassette (1985)

Knight Lore d'Ultimate Play The Game (1985) pour Sinclair ZX Spectrum (cassette)



Lorsque Knight Lore sort, fin 1984, Ultimate Play the Game est au faîte de sa gloire outre-Manche. Le jeu d’action-aventure des frères Chris et Tim Stamper en vue isométrique à la troisième personne propose un moteur innovant (qui sera réutilisé, par exemple, pour Alien 8) tandis que sa jouabilité introduit, avec les transformations du héros victime d’une malédiction, un élément nouveau apprécié des joueurs...


Knight Lore d\'Ultimate Play The Game (1985) pour Sinclair ZX Spectrum (cassette)

Gunfright: Dead or Alive d'Ultimate Play The Game pour Sinclair ZX Spectrum (cassette)



Gunfright: Dead or Alive, d’Ultimate Play the Game pour Sinclair ZX Spectrum, est comparable à Nightshade, précédent titre de l’éditeur, sur le plan graphique. Cependant, Ultimate a su en renouveler la jouabilité avec ce western monochrome aux niveaux offrant une difficulté progressive... À sa sortie, le jeu fut très bien accueilli par la critique et CRASH Magazine lui attribua la note globale de 92% :


Gunfright: Dead or Alive d\'Ultimate Play The Game pour Sinclair ZX Spectrum (cassette)

Atic Atac d'Ultimate Play The Game pour Sinclair ZX Spectrum (1983)



Atic Atac (1983), jeu d’action aventure vu du dessus avec une fausse perspective a établi un genre et assuré la renommée d’Ultimate Play the Game à sa sortie sur ZX Spectrum. Offrant encore une expérience de jeu solide, avec le luxe (inouï à l’époque) de choisir son personnage, ce jeu mérite sa place au panthéon des titres exclusifs sur micro-ordinateurs...


Atic Atac d\'Ultimate Play The Game pour Sinclair ZX Spectrum (1983)

Toutankhamon de No Man's Land pour Thomson MO5 et TO7-70 avec manette de jeu (1985)



Vous connaissez L’Aigle d’or de Loriciels ? Alors vous vous souvenez peut-être avec émoi de publicités engageantes montrant vers la même époque un jeu d’action aventure pour micro-ordinateurs Thomson, signé No Man’s Land, qui avait pour cadre l’Égypte antique et ses dieux... Toutankhamon (tel est son nom) aurait pu passer pour un vaporware en 1985, tant il était difficile à trouver... Il faut dire qu’il nécessitait une manette de jeu, donc l’interface pour manettes, hélas hors de prix à l’époque...


Toutankhamon de No Man\'s Land pour Thomson MO5 et TO7-70 avec manette de jeu (1985)

Treasure Island cassette pour Commodore 64 (aventure)



Treasure Island est un agréable jeu budget d'aventure et d'action (ou d'arcade-aventure) à écrans multiples pour Commodore 64, Commodore 16 et Commodore Plus/4. Il a été publié en 1985 par Mr Micro. La musique est signée David Whittaker, tandis qu'il a été programmé par Greg Duddle.


Treasure Island cassette pour Commodore 64 (aventure)

Doc the Destroyer pour Commodore C64 par Melbourne House (cassette)



Ce jeu d’action-aventure (ou arcade-aventure) offre une vue latérale en 2D. Les écrans parcourus donnent lieu à des combats plus préhistoriques que médiévaux, entrecoupés d’écrans fixes qui constituent un «jeu d’aventure» narratif. Malgré de grands lutins, les graphismes (plutôt comiques) sont limités à l’essentiel et Doc the Destroyer est généralement considéré comme un des mauvais titres de Melbourne House (C&VG lui octroya cependant la note de 7/10 dans son numéro de Juin 1987 à la p. 20).


Doc the Destroyer pour Commodore C64 par Melbourne House (cassette)

The Staff of Karnath d'Ultimate Play The Game (1984) pour Commodore 64 (cassette)



The Staff of Karnath est la première création de Ultimate Play The Game pour le Commodore 64 (1984) et marque le début des aventures de Sir Arthur Pendragon... Il sera suivi par Entombed (1985) et deux autres titres, utilisant tous le moteur créé par les frères Dave et Bob Thomas...


The Staff of Karnath d\'Ultimate Play The Game (1984) pour Commodore 64 (cassette)

Tai-Pan de Ocean Software (cassette pour ZX Spectrum 48K et 128K, 1987)



Après Shogun et le Japon, James Clavell écrit un nouveau roman ayant pour cadre l’Asie en 1986. Après Virgin Games et Shogun, basé (de très loin !) sur le roman ou sur la série télévisée à succès elle-même adaptée de celui-ci, Ocean Software décida tout naturellement de profiter de la vague de popularité de Clavell avec un jeu d’action-aventure à écrans multiples inédit : c’est ainsi que naquit l’éponyme Tai-Pan (le jeu) en 1987. En outre, ce titre sortit à deux formats différents (ZX Spectrum 48K et ZX Spectrum 128K) sur la même cassette, économies obligent.


Tai-Pan de Ocean Software (cassette pour ZX Spectrum 48K et 128K, 1987)

Grand Larceny pour C64 Commodore, par Melbourne House (1984)



Jeu d’aventure offrant une vue latérale en perspective et une interface texte pour les commandes avancée (à la manière des premiers titres de Lucasfilms), Grand Larceny est injustement oublié de nos jours. Vous mettant dans la peau d’un agent qui doit récupérer des plans volés et s’enfuir d’un hôtel avant que ne sonnent les 12 coups de Minuit, le titre bénéficie en outre d’une durée de vie élevée.


Grand Larceny pour C64 Commodore, par Melbourne House (1984)

Dragontorc (The Dragontorc of Avalon) de Hewson Consultants pour ZX Spectrum 48K (1985)



Dragontorc est un jeu d’action-aventure développé par Grafgold, la société de Steve Turner et publié sur Amstrad CPC et ZX Spectrum par Hewson Consultants en 1985. Il est la suite directe d’un jeu similaire : Avalon The 3D Adventure Movie (1984). Dans Dragontorc, le héros d’Avalon, Maroc le Mage, doit vaincre une sorcière maléfique et sauver l’Île de Bretagne (la Grande-Bretagne donc).


Dragontorc (The Dragontorc of Avalon) de Hewson Consultants pour ZX Spectrum 48K (1985)

Avalon (The legend of Avalon) arcade-aventure de Hewson pour Sinclair ZX Spectrum 48K



Avalon (ou The Legend of Avalon, 1984) n’est pas The 3D Adventure Movie annoncé par l’éditeur. Ce n’est pas très grave, c’est un jeu à la Ultimate, c’est-à-dire de l’arcade-aventure à pièces multiples (en vue faussement tri-dimensionnelle) avec des bavures de couleurs bien visibles lorsque le personnage (ou les adversaires) passent devant un élément de décor, faute à la machine qui n’a pas de lutins... C’est sinon surtout un titre très difficile, mais gratifiant, trop souvent négligé dans les hit-parades du Spectrum d’ailleurs. Son packaging est simple, mais séduisant (boîtier clam’s, jaquette illustrée, carte imprimée en couleurs, instructions et codes de protection : d’accord, les codes de protection sont pénibles, car ils sont imprimés en tous petits caractères et en bleu !)


Avalon (The legend of Avalon) arcade-aventure de Hewson pour Sinclair ZX Spectrum 48K

The Eidolon, de Lucasfilm Games / Activision pour Commodore 64 128 (cassette)



The Eidolon (décembre 1985) est un des deux jeux développés par Lucasfilm Games après Rescue on Fractalus (l’autre est Koronis Rift, sorti peu de temps auparavant). Tous deux, publiés par Epyx, tirent parti de la technologie fractale développée par Lucasfilm pour son premier titre, en l’améliorant. Dans The Eidolon, la technique est utilisée pour générer les parois d’un réseau souterrain. Dirigé par Charles Kellner, le jeu offre aussi un des premiers exemples de Steam Punk : il est clairement influencé par la machine à remonter le temps de H. G. Wells.


The Eidolon, de Lucasfilm Games / Activision pour Commodore 64 128 (cassette)

Shogun de Virgin Games en version française disquette pour Commodore 64/128



Shogun de Virgin Games (1986) est (très) librement inspiré du roman de James Clavell. C’est un jeu d’arcade-aventure, mâtiné de stratégie qui offre une importante liberté d’action. Le moteur du jeu est celui de Sorcery, sorti peu avant. Captivant. Et pour une fois, le jeu est entièrement en Français, y compris les dialogues à l’écran (un Français surréaliste pour ces derniers, puisqu’ils sont générés par ordinateur...)


Shogun de Virgin Games en version française disquette pour Commodore 64/128

Double Take en cassette pour Commodore C64 C128 (OCEAN Software)



Titre d’action inédit d’Océan Software, Double Take (1987) est souvent oublié des collectionneurs et peu commun. Après son lancement, une question se pose tout de même : où sont les graphismes 3D state of the art annoncés sur la jaquette ? Nous offrons une récompense à toute personne capable de nous donner une explication…


Double Take en cassette pour Commodore C64 C128 (OCEAN Software)

The Rocky Horror Show. Don't dream it, play it ! Version cassette pour Commodore 64 et C128



Jeu tiré du célèbre opéra rock gothique bizarre etc. qui défraya la chronique au milieu des années 80. L'adaptation vidéo ludique pour Commodore 64 (la meilleure version) est signée CRL. Complet dans son boîtier en plastique noir sous jaquette illustrée (carte d'instructions imprimée en Anglais).


The Rocky Horror Show. Don\'t dream it, play it ! Version cassette pour Commodore 64 et C128

Camelot Warriors de OperaSoft, en version cassette UK de Mastertronic pour Commodore C64 128



Jeu de plate-formes qu’on doit aux Espagnols, Camelot Warriors est unanimement adulé dans leur pays, même s’il fut accueilli de manière plutôt mitigée à l’international. La version publiée par «Mastertronic» est celle destinée à la vente en Europe (les instructions sont traduites en Français, Allemand et Italien et le jeu est inchangé).


Camelot Warriors de OperaSoft, en version cassette UK de Mastertronic pour Commodore C64 128

Scooby Doo pour Commodore C64 128 en version cassette (Elite 1986)



Jeu d’action-aventure datant de 1986 et mettant en scène le célèbre et sympathique chien détective : Scooby Doo. Malgré des lutins de taille importante et si l’on excepte l’écran de titre, les graphismes de ce titre ressemblent d’avantage à ceux d’un jeu pour ZX Spectrum qu’à ceux d’un jeu pour le micro-ordinateur de Commodore. Sont en cause une utilisation plutôt limitée des couleurs et une jouabilité déjà rétro à l’époque (Ce Scooby Doo est d’ailleurs une conversion de la version pour Sinclair).


Scooby Doo pour Commodore C64 128 en version cassette (Elite 1986)


1234567