Console de jeu Nintendo GameCube PAL complète en boîte d'origine

Console de jeu Nintendo GameCube PAL complète en boîte d'origine

  • 48.40 €
    Console de jeux PAL en boîte d'origine avec câbles, 1 contrôleur et sa notice

Intérêt
Bel ensemble comprenant une console de jeux vidéo Nintendo GameCube (occasion) en version PAL européenne (de couleur bleue), complète et en excellent état dans sa boîte d’origine, avec ses cartons, ses plastiques de protection, son contrôleur de jeu officiel et son livret d’instructions.



Article de collection, en très bon état cosmétique et de fonctionnement.


Catégorie (1) Nintendo GameCube 
 
Catégorie (2) Consoles de jeu 
 
Catégorie (3) 128 bits 
 
Catégorie (4) Années 2000 
 
Évaluation 100.00 %
Contenu sous droits d'auteur - Dernière mise-à-jour : 2011-03-17 15:22:16

Recommandations

attachment icon
Le WaveBird Wireless Controller, pour Nintendo GameCube, a été commercialisé de 2002 jusqu’en 2008 : il est entré dans l’histoire pour être le premier contrôleur sans fil moderne (entendez, fiable) pour consoles de jeux vidéo, une génération avant que Sony et Microsoft ne sortent les leurs.


attachment icon
Ikaruga de Treasure est un shoot’em up de dernière génération (réalisé en 3D, mais avec un look 2D) à défilement vertical. Mythique, le jeu est initialement sorti en salles d’arcade avant d’être adapté sur la dernière console de Sega. La version pour GameCube, troisième en date, est identique au portage Dreamcast, sinon par le fait qu’elle offre quelques modes de jeu supplémentaires.


attachment icon
Resident Evil 4 de Capcom parvint à sa sortie en 2005 à réaliser le tour de force de renouveler la franchise RE qui commençait alors à sérieusement s’essouffler, mais aussi à influencer durablement le genre du survival horror en le rapprochant du jeu d’action pur et dur. Entièrement en 3D temps réel (tant pour les décors, que pour les personnages) et bien que son scénario ne brille pas par son originalité, le jeu se distingue en offrant une expérience unique qui allie une jouabilité exceptionnelle et une ambiance des plus réussies, cette dernière tenant beaucoup au cadre choisi par Mikami Shinji pour le jeu (l’Europe et ses sectes), ainsi qu’à des décors somptueux. En outre, 4 personnages différents au total peuvent être débloqués, ce qui renforce considérablement sa longévité, déjà importante.


attachment icon
The Legend of Zelda: Twilight Princess est le dernier opus en date de la série The Legend of Zelda, sorti simultanément sur GameCube et sur Wii en 2006 : s’il est le dernier titre officiel de Nintendo paru sur la première de ces deux consoles, il fut aussi le titre de lancement de la seconde. Superbe sur le plan graphique (le moteur est directement hérité du précédent épisode), disposant comme il se doit d’un gameplay des plus soignés et d’une durée de vie immense, Twilight Princess offre une liberté légèrement supérieure au précédent opus et pourra être goûté par tous les publics.


attachment icon
The Legend of Zelda: The Wind Waker est le premier épisode sorti sur GameCube, en 2003, de la célèbre série de jeux d’action-aventure et action RPG de Nintendo (seul le premier Zelda, intitulé The Legend of Zelda ne se qualifie pas pour faire partie cette dernière catégorie, car il ne possède pas de système de progression du personnage). The Wind Waker engendra pourtant à l’époque une polémique, pour deux raisons : tout d’abord, pour la première fois, le héros du jeu (un avatar de Link) ne vieillissait pas en même temps que les joueurs, pour ne pas dire qu’il subissait une cure de rajeunissement ! Ensuite, le jeu adoptait des graphismes en cell shading, ce qui lui conférait un aspect plus proche d’un dessin animé, et certainement plus orienté « jeunes publics » que ses prédécesseurs sur N64 et SNES.


attachment icon
Plus d’une décennie s’est écoulée entre le précédent Metroid (en 2D) et celui-ci, sorti en grande pompe en 2003. C’est le temps qu’il a fallu, en outre, à Nintendo pour se résoudre à prendre des risques en externalisant le développement de certaines de ses franchises les plus réussies, quitte à les confier à un jeune studio ! Évidemment, à première vue, le jeu n’a plus grand chose à voir avec ses ancêtres, passage à la 3D oblige, pourtant, classer ce nouvel épisode dans le genre FPS serait réducteur : la jouabilité, l’attention portée aux détails, la possibilité de s’immerger totalement en endossant l’armure de l’héroïne, et la progressivité de ce titre ne déçoivent jamais. En somme, incarner Samus, combattre les pirates de l’espace et lutter contre le retour des Metroids n’avait jamais été aussi engageant, grâce à une réalisation exceptionnelle qui fut saluée unanimement par le monde du jeu...


attachment icon
Eternal Darkness Sanity’s Requiem, développé par Silicon Knights et publié par Nintendo pour son GameCube (2002) est un titre exclusif sur cette console de jeux vidéo qui sort des chemins tracés et suivis jusque là par le géant du jeu familial nippon. En effet, cette création unique appartenant au genre « action / aventure » (en 3D) transporte avec elle une ambiance résolument sombre, dans la lignée des écrits de H.P. Lovecraft.


attachment icon
Paper Mario : la porte millénaire (The Thousand Year Door, 2004) est un jeu-de-rôle (et, dans une moindre mesure, d’action du type « plate-formes ») pour GameCube qui reprend le concept de son aîné, Paper Mario sur Nintendo 64. Le jeu, en effet, mélange un univers en 3D, vu de profil, et des personnages en 2D. L’action se déroule bien évidemment dans l’univers de Mario et est entrecoupée de scènes de rencontres relativement verbeuses (avec l’humour si particulier des « jeux au plombier »). Les déplacements s’effectuent à la manière d’un jeu de plate-formes qui serait réminiscent des premiers Mario, si ce n’est que les décors possèdent une trousième dimension. Les combats, quant à eux, sont gérés au tour par tour, dans le style « ciseaux-papier-cailloux » qui est propre aux jeux japonais. Enfin, les graphismes séduisants et la bande-son loufoque qui donnent du corps à l’ensemble ont plus que contribué à faire de ce titre un hit sur la console...


attachment icon
The Legend of Zelda: Four Swords Adventure est le dernier opus de la série spéciale « Four Swords », qui propose un jeu coopératif à quatre, sur Nintendo GameCube. Mais ce mode spécial requiert un GameBoy Advance et un câble spécial pour chaque joueur, ce qui rend l’expérience de jeu pour le moins rare ! Sinon, le jeu est un classique de l’action-aventure qui se déroule sur 8 mondes de 3 niveaux chacun, et nécessite une utilisation pertinente de formations spéciales pour résoudre les différents puzzles et progresser (4 héros vivent simultanément l’aventure, quel que soit le nombre de joueurs). Les graphismes ont un aspect résolument old school, mais sont enrichis d’effets spéciaux modernes, pour la plupart hérités de The Wind Waker, sorti auparavant.