Combat

 
Combat
 



Jeux de combat (Beat’em up, beat’em all...)


93 contenus distincts sont actuellement enregistrés sous cette catégorie.

12345

Rastan de Taito, adapté par Imagine the Game pour Commodore 64 (version cassette)



L’adaptation de Rastan, le beat’em all à défilement latéral de Taito, pour Commodore 64 a été réalisée en 1987 par les Britanniques d’Imagine : bien que ses graphismes et sa musique soient plus que corrects, celle-ci est généralement considérée comme manquée en raison d’une jouabilité qui laisse franchement à désirer...


Rastan de Taito, adapté par Imagine the Game pour Commodore 64 (version cassette)

Karateka de Broderbund Software pour Commodore 64 / 128 (version disquette)



Karateka (1984) de Jordan Mechner en version disquette US dans une grande boîte cartonnée (il s’agit d’une réédition réunissant les versions Atari 800 XL XE et Commodore 64 et 128).


Karateka de Broderbund Software pour Commodore 64 / 128 (version disquette)

Karateka de Broderbund Software / Ariolasoft pour Commodore 64 / 128 (version cassette)



Karateka (1984), le jeu de combat cinématographique, premier chef d’œuvre de Jordan Mechner développé à l’origine sur Apple II, en version originale européenne (distribuée par Ariolasoft) et en cassette pour micro-ordinateurs Commodore 64 / 128 PAL.


Karateka de Broderbund Software / Ariolasoft pour Commodore 64 / 128 (version cassette)

Doc the Destroyer pour Commodore C64 par Melbourne House (cassette)



Ce jeu d’action-aventure (ou arcade-aventure) offre une vue latérale en 2D. Les écrans parcourus donnent lieu à des combats plus préhistoriques que médiévaux, entrecoupés d’écrans fixes qui constituent un «jeu d’aventure» narratif. Malgré de grands lutins, les graphismes (plutôt comiques) sont limités à l’essentiel et Doc the Destroyer est généralement considéré comme un des mauvais titres de Melbourne House (C&VG lui octroya cependant la note de 7/10 dans son numéro de Juin 1987 à la p. 20).


Doc the Destroyer pour Commodore C64 par Melbourne House (cassette)

Transarctica de Silmarils (1993) pour Commodore Amiga



Transarctica (1993) est un jeu de la société française Silmarils développé à l’origine pour Commodore Amiga et adapté ensuite sur PC, Macintosh et Atari Falcon. Développé par André et Louis-Marie Rocques (L’Aigle d’or), il s’inspire directement de la série de romans d’anticipation La Compagnie des Glaces, de Georges-Jean Arnaud, qui a récemment donné une adaptation cinématographique.


Transarctica de Silmarils (1993) pour Commodore Amiga

Tiger Road de Capcom pour Sinclair ZX Spectrum



Plutôt pas mal adapté, ce Beat'em all classique de Capcom vous permet donc d'utiliser une grande hache pour achever vos nombreux adversaires. Brrrr.


Tiger Road de Capcom pour Sinclair ZX Spectrum

Targhan de Silmarils (1993) pour Commodore Amiga



Décidément, chez Silmarils on n’a pas vraiment peur du plagiat. Mais on essaye de le faire bien et même, on fait en sorte de surpasser l’original ! Ce Targhan de 1989, programmé par Michel Pernot, constitue de toute évidence un titre directement inspiré par le Barbarian de Psygnosis (1987) ou sa suite. Les graphismes de Pascal Einsweiler, que ce soient les lutins ou les décors du jeu, sont irréprochables et mémorables encore aujourd’hui. Hélas, comme pour son aîné, la jouabilité introduit un temps de latence désagréable entre le déclenchement d’une action et sa traduction à l’écran, on plutôt souffert du temps qui passe... Au final, Targhan demeure un titre à collectionner, difficile, mais très agréable à regarder. Il vous faudra disposer quand même de 1 Mo de RAM.


Targhan de Silmarils (1993) pour Commodore Amiga

Barbarian II: the Dungeon of Drax, de Palace Software pour Commodore 64 (1988)

 19.00 €*
(*) plusieurs choix disponibles


Y a-t-il une vie après Barbarian de Palace Software ? Pour certains, la réponse est oui : Barbarian II, des mêmes, est clairement le fruit d’une évolution très féministe voulue par les concepteurs du jeu en l’an de grâce 1988 : en effet, dans ce second opus, vous pouvez enfin choisir de contrôler l’héroïne en bikini du premier plutôt que l’avatar de Conan à l’épée tournoyante... Et Mariana aka Maria Whittaker—car tel est le nom de la belle— s’avère tout aussi dangereuse que son alter-ego testostéroné. Pour le reste, il faut signaler que Barbarian II est un Beat’em all et non plus un Beat’em up (ou l’inverse : je ne sais jamais...) : si le côté «action-aventure» demeure limité au strict minimum dans le jeu, les duels et les arènes statiques du premier laissent en effet leur place à des tableaux multiples que vous parcourrez tout en affrontant un nombre conséquent créatures non humaines et parfaitement léthales (et dont la forme, vous diront les mauvaises langues, est tout à fait représentative des limites techniques de l’époque...)


Barbarian II: the Dungeon of Drax, de Palace Software pour Commodore 64 (1988)

Shao-Lin's Road de Konami. Conversion arcade de The Edge pour Commodore C64 C128 (cassette)



Encore une mauvaise adaptation d'un titre d'arcade déjà pas terrible terrible… Merci qui ? Merci Konami (ça, c'est juste pour la rime, car il faut bien en dire quelque chose... Reste que la jaquette sera pas mal dans votre collection si vous êtes fan de Jean-Claude Van Damme...) ou bien si vous avez décidé d'avoir tous les titres sortis en 1986...


Shao-Lin\'s Road de Konami. Conversion arcade de The Edge pour Commodore C64 C128 (cassette)

Compilation de jeux pour Commodore 64 They sold a Million II (two) 4 monster hits (double cassette)



Probablement une des meilleures compilations de jeux éditées pour cette machine, et une des meilleures séries de compilations, la très britannique They Sold a Million, deuxième de la série, réunit simulations sportives, avec Match Day (Ocean Software) et Match Point (PSION Software) et action-aventure / stratégie avec les classiques Entombed (Ultimate Play the Game) et Bruce Lee (seul jeu US, le titre de DataSoft fut distribué en Europe sous label US Gold). Aujourd’hui, l’intérêt de la compilation se situe surtout dans les deux titres alors rangés dans le genre arcade-aventure : ces derniers sont plutôt onéreux et rares dans leur version d’origine. Notez en outre que chaque face des deux cassettes présentes dans la compilation contient un jeu.


Compilation de jeux pour Commodore 64 They sold a Million II (two) 4 monster hits (double cassette)

Yie Ar Kung-Fu, adaptation de l'arcade de Konami réalisée par Imagine pour Commodore C64 128 (cassette)



Adaptation soignée du hit d'arcade de Konami, par Imagine the name of the Game, en 1985 pour le Commodore 64 128. Jeu complet en version française originale avec les iinstructions dépliantes (imprimées en Français et en Allemand)


Yie Ar Kung-Fu, adaptation de l\'arcade de Konami réalisée par Imagine pour Commodore C64 128 (cassette)

Starfleet 1 avec le manuel d'entraînement. Jeu de simulation de batailles spatiales pour Commodore 64 128 (disquette)



Probablement le simulateur de batailles et de vols spatiaux le plus complet et complexe jamais réalisé sur ordinateur, en tous cas sur 8-16 bits, ce Starfleet I se situe entre Star Trek et Elite. En plus de la navigation aux instruments, il se paye le luxe d’animations graphiques. L’épaisseur et la qualité des manuels du jeu (2 manuels à destination des officiers et un manuel d’entraînement, supplément imprimé introuvable, qui sont accompagnés d’un livret de référence des commandes) en dit long sur la qualité de cette simulation. Titre peu commun, qui existe à notre connaissance sur ordinateurs Commodore et sur IBM PC.


Starfleet 1 avec le manuel d\'entraînement. Jeu de simulation de batailles spatiales pour Commodore 64 128 (disquette)

Legacy of Kain Soul Reaver pour Dreamcast (version PAL UK complète)



Legacy of Kain Soul Reaver est un jeu d’action en 3D avec une vue subjective à la troisième personne, développé à l’origine par Crystal Dynamics pour PC et édité par EIDOS Interactive, qui connut un grand succès à l’époque de sa sortie (en 2000). Dans celui-ci, vous contrôlez Raziel, un vampire lieutenant de Kain qui a été condamné à errer éternellement dans les limbes pour avoir tenter de surpasser son maître... Sur le plan technique, il se distingue par des effets réussis qui tirent parti de la puissance de Dreamcast, et par un scénario intéressant, qui nécessite une vingtaine d’heures de jeu pour être terminé.


Legacy of Kain Soul Reaver pour Dreamcast (version PAL UK complète)

Astro Boy de Sega pour PS2 (Version PAL FR)



Astro Boy est forcément un titre racoleur pour la première génération manga : ce fondateur du genre (songez que les aventures du petit robot ont été publiées pour la première fois en 1952 et qu’il a fait ses débuts à la télévision japonaise en 1963 !) met en scène un jeune robot très humanisé nommé... Astro (vous saisissez là ?)


Astro Boy de Sega pour PS2 (Version PAL FR)

Legacy of Kain Soul Reaver pour Dreamcast (version PAL FR complète)



Legacy of Kain Soul Reaver est un jeu d’action en 3D avec une vue subjective à la troisième personne, développé à l’origine par Crystal Dynamics pour PC et édité par EIDOS Interactive, qui connut un grand succès à l’époque de sa sortie (en 2000). Dans celui-ci, vous contrôlez Raziel, un vampire lieutenant de Kain qui a été condamné à errer éternellement dans les limbes pour avoir tenter de surpasser son maître... Sur le plan technique, il se distingue par des effets réussis qui tirent parti de la puissance de Dreamcast, et par un scénario intéressant, qui nécessite une vingtaine d’heures de jeu pour être terminé.


Legacy of Kain Soul Reaver pour Dreamcast (version PAL FR complète)

Pitfall l'expédition perdue pour Nintendo GameCube. Bonus inclus : Pitfall et Pitfall 2 (version PAL européenne)



Pitfall l’expédition perdue (Pitfall The Lost Expedition d’Activision) est le premier jeu de la franchise réussi sur consoles de jeu « modernes » (après un Pitfall qui ne fonctionnait que sur Windows 95 : sorti peu de temps après l’OS de Microsoft, il est souvent oublié dans la série ; et un ou deux titres sortis sur PS1 ou sur GBA...) L’expédition perdue est surtout le premier jeu de la série en 3D. En bonus et en guise d’hommage à ses illustres prédécesseurs, le disque de jeu contient Pitfall! (l’original sorti pour Atari VCS) et Pitfall II (sa suite très appréciée en son temps sur micro-ordinateurs 8 bits), de quoi ravir les afficionados d’Activision et du Cube !


Pitfall l\'expédition perdue pour Nintendo GameCube. Bonus inclus : Pitfall et Pitfall 2 (version PAL européenne)

Taito Legends de Taito et Xplosiv pour PS2 (édition PAL FR)



Les amateurs d’arcade connaissent tous le label anglo-saxon Xplosiv créé par les gars d’Empire Interactive Entertainment : ils auront relevé sa présence subliminale à droite de la jaquette de leurs precieuses compilations de jeux, voire de leurs disques de jeu favoris... Pour les autres, sachez qu’Xplosiv est au jeu vidéo européen ce qu’est Label rouge à la volaille française. En réalité, on ne sait pas vraiment à quel poulet on a affaire tant qu’on n’y a pas goûté. Certains sont bons, d’autres moins. Si vous les comparez au jeunôt à l’œil vif et à la chair blanche qui sort de la ferme d’à côté... Aïe ! Là, ça ne tient plus vraiment la route... Sinon, en général, c’est quand même meilleur que du poulet No Name.


Taito Legends de Taito et Xplosiv pour PS2 (édition PAL FR)

Taito Legends II de Taito et Xplosiv Label (deuxième compilation PAL pour PS2)



Compte tenu du fait qu'on a déjà parlé de poulets et de Taito à l'occasion de la présentation de Taito Legends I (le premier du nom), je ne m'étendrai pas ici sur la notion ô combien profitable (pour les éditeurs et souvent pour les joueurs) de compilation de jeux vidéo d'arcade d'un grand nom japonais (ça, c'est Taito).


Taito Legends II de Taito et Xplosiv Label (deuxième compilation PAL pour PS2)

Wing Commander d'Origin Systems sur Amiga ou l'avènement du PC (1992)



Il n’y a pas à tergiverser : la version pour Amiga de Wing Commander est nettement moins bonne —comprenez moins jouable— que l’original sur PC, pourtant sorti en 1990[1], du moins sur mon Amiga 600. Les explications sont multiples, mais la plus probante est celle des conséquences de l’infériorité technique de la plateforme fermée de Commodore.


Wing Commander d\'Origin Systems sur Amiga ou l\'avènement du PC (1992)

Strider 2 (et Strider aussi) de Capcom pour PSX (2000)



Il faut reconnaître une chose aux gens de Capcom : c'est qu'il ne font pas de favoritisme. Enfin, pas trop. À l'opposé d'un Konami qui réserv(e) ses titres glorieux à Sony (vous savez de quoi je parle, hein ?), le Capcom des années 1990 adapte et sort des jeux réussis tour à tour sur PC, sur consoles Nintendo, sur Sega Saturn, puis Dreamcast et enfin, bien sûr, sur Sony PlayStation puis PSOne...


Strider 2 (et Strider aussi) de Capcom pour PSX (2000)


12345