Commodore Amiga

 
Commodore Amiga
 



Logiciels pour ordinateurs Commodore Amiga (A500, A1000, A2000, A3000, A600, A1200 et Amiga CD32).


19 contenus distincts sont actuellement enregistrés sous cette catégorie.



Return to Atlantils de Mike Wallace pour Commodore Amiga (Jeu sous étui en version originale Electronic Arts). Rare



Return to Atlantis (Electronic Arts, 1988) de Michael Wallace est un jeu injustement oublié des hit-parade et autres listes des «n meilleurs jeux sur Amiga». Dans cet objet vidéo non identifié —un jeu d’aventure graphique, diront certains, un film interactif selon d’autres—, vous parcourez les écrans de Léo Legallienne sur une bande sonore envoûtante de Dave Warhol au nom de la Fondation. Cette mystérieuse organisation écologiste, dont le but avoué est de défendre les richesses sous-marines du globe, a pour objectif ultime de retrouver la fabuleuse cité engloutie.


Return to Atlantils de Mike Wallace pour Commodore Amiga (Jeu sous étui en version originale Electronic Arts). Rare

Indiana Jones and the Fate of Atlantis de Lucasfilm Games pour Commodore Amiga (1992)



Indiana Jones and the Fate of Atlantis (LucasArts, 1992) a fait date, aux côtés de la série des Monkey Island comme l’un des meilleurs représentants du genre des jeux d’aventure Point’n click (que l’on doit à Sierra). La version pour Amiga, sur disquettes, exploite au mieux les capacités de la machine vieillissante de Commodore à sa sortie et permet à celle-ci de rivaliser avec les PC sous MS-Dos.


Indiana Jones and the Fate of Atlantis de Lucasfilm Games pour Commodore Amiga (1992)

Transarctica de Silmarils (1993) pour Commodore Amiga



Transarctica (1993) est un jeu de la société française Silmarils développé à l’origine pour Commodore Amiga et adapté ensuite sur PC, Macintosh et Atari Falcon. Développé par André et Louis-Marie Rocques (L’Aigle d’or), il s’inspire directement de la série de romans d’anticipation La Compagnie des Glaces, de Georges-Jean Arnaud, qui a récemment donné une adaptation cinématographique.


Transarctica de Silmarils (1993) pour Commodore Amiga

Targhan de Silmarils (1993) pour Commodore Amiga



Décidément, chez Silmarils on n’a pas vraiment peur du plagiat. Mais on essaye de le faire bien et même, on fait en sorte de surpasser l’original ! Ce Targhan de 1989, programmé par Michel Pernot, constitue de toute évidence un titre directement inspiré par le Barbarian de Psygnosis (1987) ou sa suite. Les graphismes de Pascal Einsweiler, que ce soient les lutins ou les décors du jeu, sont irréprochables et mémorables encore aujourd’hui. Hélas, comme pour son aîné, la jouabilité introduit un temps de latence désagréable entre le déclenchement d’une action et sa traduction à l’écran, on plutôt souffert du temps qui passe... Au final, Targhan demeure un titre à collectionner, difficile, mais très agréable à regarder. Il vous faudra disposer quand même de 1 Mo de RAM.


Targhan de Silmarils (1993) pour Commodore Amiga

Hebdogiciel, illustré par Carali et Edika (listings de programmes et nouveautés)



Ce journal était à la fois un recueil d'articles sur l'actualité informatique, de tests de logiciels traités de façon satirique, et de listings de programmes à saisir soi-même.


Hebdogiciel, illustré par Carali et Edika (listings de programmes et nouveautés)

Wing Commander d'Origin Systems sur Amiga ou l'avènement du PC (1992)



Il n’y a pas à tergiverser : la version pour Amiga de Wing Commander est nettement moins bonne —comprenez moins jouable— que l’original sur PC, pourtant sorti en 1990[1], du moins sur mon Amiga 600. Les explications sont multiples, mais la plus probante est celle des conséquences de l’infériorité technique de la plateforme fermée de Commodore.


Wing Commander d\'Origin Systems sur Amiga ou l\'avènement du PC (1992)

The Pawn de Magnetic Scrolls / Rainbird (1986) pour Commodore Amiga



The Pawn est un jeu d’aventure, ou fiction interactive, pourvu de graphismes. Il a été développé par Magnetic Scrolls et publié par Firebird sous son label Rainbird pour une large palette d’ordinateurs. La version pour Commodore Amiga (numérotée 2.2) est de toute évidence la plus réussie sur le plan technique : elle bénéficie d’une bande son composée à l’aide échantillons de sons digitalisés (qui exploitent la puissance de la puce Paula), ce qui était une première à l’époque. Ses graphismes exploitent les 32 couleurs simultanés que permet le mode d’affichage sur cette machine (contre 16 ou 8 sur la plupart des autres plate-formes). Enfin, l’interface fournit une fonction de synthèse vocale : il est possible de se faire lire par l’ordinateur l’intégralité des textes.


The Pawn de Magnetic Scrolls / Rainbird (1986) pour Commodore Amiga

Dizzy Prince of the Yolk Folk, de Code Masters (1992) pour Commodore Amiga



Dizzy Prince of the Yolk Folk est un jeu original d’action et de plate-formes, qui se déroule dans un univers surréaliste typiquement british. Il a été développé par Big Red Software, et publié par Code Masters pour Amstrad CPC, Atari ST, Commodore 64, ZX Spectrum, DOS, NES, et Commodore Amiga (en 1991).


Dizzy Prince of the Yolk Folk, de Code Masters (1992) pour Commodore Amiga

Dungeon Quest, de Gainstar (1989) pour Commodore Amiga



Dungeon Quest (1989) est un jeu d’aventure « classique » mêlant textes et graphismes (ou « fiction interactive ») exclusivement disponible pour Commodore Amiga. Publié par l’éditeur anglo-saxon Gainstar, il bénéficie de superbes graphismes dessinés à la main, mais possède un interpréteur de textes assez faible, ce qui est significatif du déclin du genre vers la fin des années 1980. L’action, sans rapport avec le jeu de rôles homonyme, se déroule dans un univers médiéval fantastique. Le jeu tient sur deux disquettes DD 3,5’’.


Dungeon Quest, de Gainstar (1989) pour Commodore Amiga

The Secret of Monkey Island, de Lucasfilm Games / US Gold pour Commodore Amiga (1990)

 39.00 €*
(*) plusieurs choix disponibles


The Secret of Monkey Island (1990) est le premier jeu d’une des séries d’aventures graphiques du type « pointer et cliquer » (ou point’n click adventures) les plus célèbres de l’histoire du jeu vidéo et les plus respectées par les joueurs : conçu et créé par Ron Gilbert, programmé par Tim Shafer, Tami Borowick, Dave Grossman et Bret Barrett de Lucasfilm Games, ce jeu qui mêle avec succès humour « pirate » et puzzles de qualité est sorti en 1990 pour Atari ST, Commodore Amiga et MS-DOS en version disquettes.


The Secret of Monkey Island, de Lucasfilm Games / US Gold pour Commodore Amiga (1990)

Monkey Island 2: LeChuck's Revenge, de Lucasfilm Games / US Gold pour Commodore Amiga (1991)



Monkey Island 2: LeChuck’s Revenge (1991) est probablement le titre le plus emblématique de la grande période des jeux d’aventure graphiques du type « pointer et cliquer » (ou point’n click adventures) : conçu et créé par Ron Gilbert, programmé par Tim Shafer, Tami Borowick, Dave Grossman et Bret Barrett de Lucasfilm Games (comme le précédent épisode), celui-ci est sorti en 1991 pour Amiga et pour compatibles PC sous MS-DOS en version disquettes.


Monkey Island 2: LeChuck\'s Revenge, de Lucasfilm Games / US Gold pour Commodore Amiga (1991)

Battle Isle (Air - Land - Sea Strategy) de Blue Byte / Ubi Soft (1991) pour Amiga (complet en version européenne)



Battle Isle (1991) est un jeu de stratégie qui fut incontournable en son temps. Le classer dans le genre « wargame à hexagones », en effet, ne lui rend pas justice : offrant de superbes graphismes (avec des cinématiques mémorables) et une interface particulièrement ergonomique, associés à un gameplay excellent (et simple), le jeu est resté dans les mémoires pour avoir redéfini le genre en le rendant accessible (et désirable) à tous les publics.


Battle Isle (Air - Land - Sea Strategy) de Blue Byte / Ubi Soft (1991) pour Amiga (complet en version européenne)

Lecteur de disquettes 3,5’’ externe pour Amiga 500, 1000, 2000, 3000, 4000 et 600 (matériel seul)



Lecteur de disquettes 3,5’’ externe sans marque pour ordinateurs 32 bits Commodore Amiga (compatible modèles A500, A500+, A1000, A2000, A3000, A4000 et A600) dans un boîtier métallique blindé de qualité, auto-alimenté via le câble de raccordement à l'unité (inamovible et fourni).


Adaptateur vidéo RF-Vidéocomposite Commodore A520 pour Amiga 500



L'adaptateur vidéo Commodore Amiga 520 permet de raccorder un ordinateur Amiga 500 à un écran TV (RF) ou à un moniteur vidéo composite (RCA), en convertissant le signal vidéo RVB émis par l'ordinateur vers un signal composite. Il est pourvu en entrée d'un connecteur RCA audio unique, et en sortie d'un connecteur RCA vidéo composite et d'un connecteur antenne RF avec un cavalier permettant de sélectionner la bande (L/H), ces deux derniers pouvant être utilisés alternativement.

En savoir plus sur Adaptateur vidéo RF-Vidéocomposite Commodore A520 pour Amiga 500 ...


Adaptateur vidéo RF-Vidéocomposite Commodore A520 pour Amiga 500

Souris d'origine Commodore pour Amiga 500, 1000, 2000, 3000, 4000 et 600



Modèle d’origine Commodore à deux boutons (technologie à boule) livré avec les ordinateurs Amiga 500, 500+ et 1000, made in Hong Kong.


Souris d\'origine Commodore pour Amiga 500, 1000, 2000, 3000, 4000 et 600

Syndicate de Bullfrog Productions (1993) pour Amiga (jeu complet en disquettes)



Syndicate, jeu de simulation-action-stratégie en temps réel créé par Bullfrog Productions Ltd. (Peter Molyneux), vous place au contrôle d’un groupe d’assassins dans un univers cyberpunk. La version originale du jeu est celle pour Amiga : de l’avis général, il s’agit d’un des dix titres à posséder absolument sur cette plateforme, dont il tire pleinement parti.


Syndicate de Bullfrog Productions (1993) pour Amiga (jeu complet en disquettes)

Ordinateur Commodore Amiga 500 en boîte d'origine



Ordinateur Commodore Amiga 500 dans sa boîte d’origine (en bon état), avec les polystyrènes (en très bon état), sa documentation (comprenant le Manuel de l’utilisateur A 500 en Français, et le Manuel d’utilisation Amiga DOS 1.3, également en Français, en bon état mais dont le papier a jauni), son alimentation avec câble, et sa souris d’origine. Câble A/V non fourni.


Ordinateur Commodore Amiga 500 en boîte d\'origine

Amiga Dream - Dream - Login Magazine. Mensuel (1993-2000)



Initialement baptisé Amiga Dream (jusqu’au numéro 8 compris), ce mensuel spécialisé en informatique ne parut malheureusement pour la première fois que quelques mois seulement avant la faillite de Commodore International (survenue en 1994). Toutefois, l’équipe rédactionnelle indépendante (Posse press), sut rapidement s’adapter, non sans parfois user de titres racoleurs, peu en adéquation avec le contenu : au total, le titre changea trois fois tout en conservant une numérotation continue.


Amiga Dream - Dream - Login Magazine. Mensuel (1993-2000)

Pack Commodore Amiga 600 prêt-à-l'emploi



Ensemble reconditionné par nos soins comprenant un micro-ordinateur 32 bits Amiga 600 (1992), un câble A/V RCA, une souris, l’alimentation externe, quelques disquettes de jeu et celles du Workbench d’origine. Modèle francisé (clavier Azerty) Sans manuel.


Pack Commodore Amiga 600 prêt-à-l\'emploi