Plate-forme

 
Plate-forme
 



Jeux de plate-forme sur fond fixe, à défilement latéral, en 3D...


77 contenus distincts sont actuellement enregistrés sous cette catégorie.

1234

Prince of Persia pour Sega Master System (cartouche)



L'adaptation de Prince of Persia pour SEGA Master System est une prouesse : en effet, les contrôles demeurent précis et efficaces (en dépit du passage au contrôleur de la console), l'animation joliment rendue et les graphismes, à la fois par leur finesse et par leurs couleurs, sont plus proches d'une version 16 bits que d'une adaptation sur 8 bits. Probablement un des meilleurs jeux sur cette console, à posséder de toute évidence.


Prince of Persia pour Sega Master System (cartouche)

Jungle Trouble! de Durell Software pour Sinclair ZX Spectrum (1983)



Jungle Trouble! est un jeu de plateformes pour ZX Spectrum 16K (et 48K) de Durell Software (1983). Il n’est pas sans présenter une certaine ressemblance avec Pitfall! (qui va d’ailleurs bien au-delà du point d’exclamation final...)


Jungle Trouble! de Durell Software pour Sinclair ZX Spectrum (1983)

Purple Turtles. Commodore 64 Games from Quicksilva. Commodore 64 and Joystick (version cassette originale)



Jeu en version originale UK (1983 !), complet (cassette et jaquette avec les instructions imprimées au verso).


Purple Turtles. Commodore 64 Games from Quicksilva. Commodore 64 and Joystick (version cassette originale)

The Rocky Horror Show. Don't dream it, play it ! Version cassette pour Commodore 64 et C128



Jeu tiré du célèbre opéra rock gothique bizarre etc. qui défraya la chronique au milieu des années 80. L'adaptation vidéo ludique pour Commodore 64 (la meilleure version) est signée CRL. Complet dans son boîtier en plastique noir sous jaquette illustrée (carte d'instructions imprimée en Anglais).


The Rocky Horror Show. Don\'t dream it, play it ! Version cassette pour Commodore 64 et C128

Camelot Warriors de OperaSoft, en version cassette UK de Mastertronic pour Commodore C64 128



Jeu de plate-formes qu’on doit aux Espagnols, Camelot Warriors est unanimement adulé dans leur pays, même s’il fut accueilli de manière plutôt mitigée à l’international. La version publiée par «Mastertronic» est celle destinée à la vente en Europe (les instructions sont traduites en Français, Allemand et Italien et le jeu est inchangé).


Camelot Warriors de OperaSoft, en version cassette UK de Mastertronic pour Commodore C64 128

Cavemania par Atlantis pour Commodore 64 (cassette)



Un jeu «budget» inédit dans la plus pure tradition anglo-saxonne : bien que relativement tardif pour la plate-forme (1991 !), Cavemania parvient encore à retenir l’attention grâce à ses graphismes colorés et ses niveaux bien conçus. L’ambiance rappellera notamment d’agréables souvenirs à tous ceux qui ont connu le jeu électronique tabletop Caveman commercialisé par Tommy à la fin des années 1970…


Cavemania par Atlantis pour Commodore 64 (cassette)

I Alien de CRL en version disquette pour Commodore C64 128



Jeu de plate-formes en version disquette pour ordinateurs Commodore C64 ou C128. Titre peu commun en version originale UK (jaquette et instructions en Anglais)


I Alien de CRL en version disquette pour Commodore C64 128

Compilation de jeux pour Commodore 64 They sold a Million II (two) 4 monster hits (double cassette)



Probablement une des meilleures compilations de jeux éditées pour cette machine, et une des meilleures séries de compilations, la très britannique They Sold a Million, deuxième de la série, réunit simulations sportives, avec Match Day (Ocean Software) et Match Point (PSION Software) et action-aventure / stratégie avec les classiques Entombed (Ultimate Play the Game) et Bruce Lee (seul jeu US, le titre de DataSoft fut distribué en Europe sous label US Gold). Aujourd’hui, l’intérêt de la compilation se situe surtout dans les deux titres alors rangés dans le genre arcade-aventure : ces derniers sont plutôt onéreux et rares dans leur version d’origine. Notez en outre que chaque face des deux cassettes présentes dans la compilation contient un jeu.


Compilation de jeux pour Commodore 64 They sold a Million II (two) 4 monster hits (double cassette)

Hunchback II: Quasimodo's Revenge de Ocean Software pour Commodore C64 128 (cassette)



Hunchback II: Quasimodo’s Revenge (1986) est l’estimable suite du premier jeu au bossu, dont l’adaptation due aux Anglais de Ocean Software est quant à elle sortie en 1983. Son succès auprès des familles (notamment de la petite soeur) ne se dément pas trois décennies après...


Hunchback II: Quasimodo\'s Revenge de Ocean Software pour Commodore C64 128 (cassette)

Ghost'n Goblins pour Commodore C64 128, une adaptation de l'arcade de Capcom par Elite Ltd (cassette)



Une des meilleures adaptations de titres d’arcade sur Commodore 64, cette conversion de Ghost’n Goblins justifiait, pour certains, à elle seule l’achat de la machine à sa sortie. Pourtant, le jeu, réduit à 4 niveaux et pourvu d’une musique originale, est loin d’être une adaptation fidèle. Néanmoins convaiquant, il est très difficile et devait inévitablement frustrer la majorité des joueurs (la version arcade est également réputée pour sa très grande difficulté...)


Ghost\'n Goblins pour Commodore C64 128, une adaptation de l\'arcade de Capcom par Elite Ltd (cassette)

House of Usher par Anirog Software en cassette pour Commodore C64



Jeu rare et recherché pour sa jaquette, estimé pour son introduction graphique animée et apprécié pour sa musique, House of Usher est un jeu de plate-formes horrifique (dans le genre de The Goonies) qu’on doit aux Britanniques d’Anirog. Proche de leurs autres productions (habituellement d’avantage appréciées sur Amstrad CPC), la version pour Commodore 64 et 128 (en mode 64) du jeu est réputée très difficile, au point d’en être particulièrement frustrante en exigeant des sauts au pixel près. Et le programme n’hésite pas à se moquer de vous lorsque vous mourrez...


House of Usher par Anirog Software en cassette pour Commodore C64

Transformers: More than meets the Eye! pour Commodore C64 128 (cassette)



Jeu de plate-formes sous licence des Transformers publié par Ocean Software en 1985. Ce titre est affligeant de poussivité et ennuyeux comme une poire qui tournerait sur elle-même (malgré une musique signée Fred Gray). Seuls l’écran de titre et la jaquette se hissent à un niveau acceptable selon les standards de l’époque. Notez qu’un jeu US également basé sur le dessin animé des Transformers, mais intitulé avec moins de sobriété The Transformers: Battle to Save the Earth, fut publié l’année suivante par Activision (en 1986). Vous serez rassurés d’apprendre que de l’avis général, il est encore plus mauvais que son prédécesseur britannique...


Transformers: More than meets the Eye! pour Commodore C64 128 (cassette)

Impossible Mission d'Epyx pour Commodore C64 128 (version cassette d'US Gold)



On ne présente plus Impossible Mission d’Epyx Software. Ce titre américain original, que l’on doit à Dennis Caswell, est d’abord sorti sur Commodore 64 en 1984. Il est tout simplement un des meilleurs jeux pour cette machine, se distinguant tant sur le plan de l’animation et des graphismes (plutôt fins pour la machine) que par sa célèbre voix digitalisée sardonique, qui met immédiatement le joueur dans l’ambiance...


Impossible Mission d\'Epyx pour Commodore C64 128 (version cassette d\'US Gold)

Humphrey pour Commodore 64 (cassette) de Mr Micro Ltd et Commodore Computer (1982)



Voici, aux côtés de Mayhem ou d'Icarus (également représentés dans les pages de ce site) un jeu rare du Commodore, mais celui-ci figure bien dans les bases de données comme Lemon64. C'est probablement dû au fait que ce dérivé de Q*Bert ne changea pas de nom au cours de sa carrière (il fut aussi adapté sur MSX en 1983)...


Humphrey pour Commodore 64 (cassette) de Mr Micro Ltd et Commodore Computer (1982)

Black Lamp de Firebird pour Commodore C64 128 (cassette)



Black Lamp, publié par Firebird en 1988 (et sous label Rainbird en Amérique du Nord), est un sympathique jeu «trait d’union» un peu fourre-tout. Je m’explique : ses mécanismes sont typiquement britanniques et renvoient aux titres de la grande époque du ZX Spectrum (à la manière d’un Wally ou d’un Willy), son esthétique est très 16 bits, avec des fonds colorés et de larges sprites (il a vu le jour sur Atari ST et ne choquerait pas sur Megadrive) ; enfin, son prétexte narratif est plutôt «nintendesque» (façon «féérie nippone» à la sauce médiévale). Black Lamp synthétise donc des éléments issus d’univers différents du jeu vidéo des années 80, ce qui le rend assez original, même s’il offre au final une jouabilité classique, indéniablement «de la vieille école».


Black Lamp de Firebird pour Commodore C64 128 (cassette)

Congo Bongo, de US Gold et SEGA pour Commodore 64 (1985, version cassette)



Dans la bonne collection de jeux adaptés depuis l’arcade SEGA Arcade Winners, d’US Gold, figure un jeu que son histoire distingue des autres titres de la série ; il s’agit de Tippu Tappu (1983) ou, comme il est connu en occident, Congo Bongo.


Congo Bongo, de US Gold et SEGA pour Commodore 64 (1985, version cassette)

Cannibals de Calisto Software pour Atari 16K (cassette compatible Atari 400 et 800) Rare



Ce jeu méconnu de Calisto Software (à qui on doit Warlok et Hooper sur Commodore C 64...) est sorti en petite quantité et dans l’indifférence générale sur Atari 8 bits en 1983.


Cannibals de Calisto Software pour Atari 16K (cassette compatible Atari 400 et 800) Rare

Double Dragon pour console SEGA Master System (PAL EU)



Jeu d’action (et plus précisément beat’em all) mythique de l’ère 8 bits, l’arcade de Double Dragon a été déclinée sur à peu près tous les supports électroniques. Cela s’explique par sa jouabilité exceptionnelle à deux en mode coopératif.


Double Dragon pour console SEGA Master System (PAL EU)

Bram Stocker's Dracula (1993) pour console SEGA Master System (PAL EU)



Jeu d’action (et plus précisément de plateformes) assurément vintage, ce Bram Stocker’s Dracula pour la Sega Master System, développé par Probe Software et publié par Psygnosis en 1993, est une heureuse découverte. S’il paraît à première vue n’être que l’exploitation d’une franchise populaire (songez qu’à l’époque, on trouvait même des flippers Dracula...) sur une console déjà vieillissante (c’est un euphémisme, s’agissant d’une 8 bits...), il lorgne en réalité vers des fruits défendus autrement plus attractifs pour les joueurs adeptes de SEGA : l’influence d’un Castlevania est assurément présente dans ce titre prenant...


Bram Stocker\'s Dracula (1993) pour console SEGA Master System (PAL EU)

Pitfall l'expédition perdue pour Nintendo GameCube. Bonus inclus : Pitfall et Pitfall 2 (version PAL européenne)



Pitfall l’expédition perdue (Pitfall The Lost Expedition d’Activision) est le premier jeu de la franchise réussi sur consoles de jeu « modernes » (après un Pitfall qui ne fonctionnait que sur Windows 95 : sorti peu de temps après l’OS de Microsoft, il est souvent oublié dans la série ; et un ou deux titres sortis sur PS1 ou sur GBA...) L’expédition perdue est surtout le premier jeu de la série en 3D. En bonus et en guise d’hommage à ses illustres prédécesseurs, le disque de jeu contient Pitfall! (l’original sorti pour Atari VCS) et Pitfall II (sa suite très appréciée en son temps sur micro-ordinateurs 8 bits), de quoi ravir les afficionados d’Activision et du Cube !


Pitfall l\'expédition perdue pour Nintendo GameCube. Bonus inclus : Pitfall et Pitfall 2 (version PAL européenne)


1234