RPG

 
RPG
 



Jeux de rôle sur ordinateur et jeux de rôle sur console (CRPG).


70 contenus distincts sont actuellement enregistrés sous cette catégorie.

1234

Princess Crown de Atlus pour SEGA Saturn (complet en version japonaise NTSC)



Princess Crown (プリンセス クラウン), d’Atlus, a la réputation d’être tout simplement le meilleur jeu du type « action RPG » en 2D, toutes plate-formes confondues. Le titre démontre par son existence même à la fois la puissance de la Saturn et le fait que cette dernière n’avait que peu de choses à envier en la matière à Nintendo.


Princess Crown de Atlus pour SEGA Saturn (complet en version japonaise NTSC)

Betrayal in Antara de Sierra pour PC en version française CD-ROM (1997)



Betrayal in Antara est un jeu de rôle pour ordinateurs IBM PC et compatibles fonctionnant sous Microsoft Windows 3.1. Le jeu a été développé par Dynamix pour Sierra On-Line en 1997. Malgré une forte ressemblance avec le précédent titre du genre de l’éditeur, Betrayal at Krondor, qui est directement adapté de l’œuvre de l’écrivain R.-E. Feist et dont l’action se situe dans le monde de Midkemia, Betrayal in Antara n’est pas la suite de ce dernier. En effet, Sierra avait perdu les droits d’adaptation et dut d’ailleurs inventer le monde de «Ramar» pour Betrayal in Antara. Le moteur du jeu, cependant, est une version améliorée de celui de Betrayal at Krondor.


Betrayal in Antara de Sierra pour PC en version française CD-ROM (1997)

Return to Atlantils de Mike Wallace pour Commodore Amiga (Jeu sous étui en version originale Electronic Arts). Rare



Return to Atlantis (Electronic Arts, 1988) de Michael Wallace est un jeu injustement oublié des hit-parade et autres listes des «n meilleurs jeux sur Amiga». Dans cet objet vidéo non identifié —un jeu d’aventure graphique, diront certains, un film interactif selon d’autres—, vous parcourez les écrans de Léo Legallienne sur une bande sonore envoûtante de Dave Warhol au nom de la Fondation. Cette mystérieuse organisation écologiste, dont le but avoué est de défendre les richesses sous-marines du globe, a pour objectif ultime de retrouver la fabuleuse cité engloutie.


Return to Atlantils de Mike Wallace pour Commodore Amiga (Jeu sous étui en version originale Electronic Arts). Rare

Curse of the Azure Bonds de SSI pour Commodore 64 (version disquette EU UK)



Curse of the Azure Bonds, de Strategic Simulations, Inc. (1989) est la suite directe de Pool of Radiance, le jeu de rôles pour ordinateur adapté d’AD&D qui a défini le style Gold box, dont il reprend le moteur. C’est aussi l’adaptation réussie d’un roman (Azure Bonds de Jeff Grubb et Kate Novak) et d’un scénario pour table du même nom (également adapté du roman).


Curse of the Azure Bonds de SSI pour Commodore 64 (version disquette EU UK)

Pool of Radiance de SSI pour Commodore 64 (version disquette originale US)



Pool of Radiance, jeu de rôles occidental pour ordinateurs (CRPG) de SSI (Strategic Simulations Inc.), publié en 1988, est une adaptation officielle et brillante du système de règles de jeu et de l’univers des «Royaumes oubliés» (Forgotten Realms) appartenant au jeu de rôles sur table Advanced Dungeons & Dragons (TSR). Son scénario serait lui-même tiré d’un module d’aventures sorti la même année pour AD&D Forgotten Realms, Ruins of Adventure (ce dernier procure donc de nombreuses informations utiles pour terminer le jeu sur ordinateur...)


Pool of Radiance de SSI pour Commodore 64 (version disquette originale US)

Hard to be a God. Jeu de rôle pour PC. Édition avec étui métallique



Hard to be a God est un jeu pour ordinateurs PC plutôt difficile d’accès qui a reçu des avis critiques très tranchés à sa sortie en 2008. Passé relativement inaperçu, il fut considéré par les joueurs occasionnels qui s’y essayèrent comme une immense déception —au mieux comme un OVNI venu de l’Est— et par d’autres comme un excellent jeu de rôles «vieille école». Ce titre original, de conception allemande, est en tous cas un jeu riche qui demande un certain investissement pour pouvoir être apprécié à sa juste valeur.


Hard to be a God. Jeu de rôle pour PC. Édition avec étui métallique

Metro 2018 de Initiel pour Amstrad CPC 464 / 664 et 6128 en version cassette (1985)



Jeu d’aventure vu du dessus du type rogue-like se déroulant dans le métro parisien en 2018, le bien nommé Metro 2018 de Initiel (1985) fut réédité en 1990. Dans une ambiance cyberpunk et survivaliste, vous aurez à ramener votre bien-aimée à la surface... Si elle est encore en vie. L’originalité du jeu tient notamment aux événements qui se déroulent alors que le temps s’écoule... Inexorablement.


Metro 2018 de Initiel pour Amstrad CPC 464 / 664 et 6128 en version cassette (1985)

B.A.T. de UBI Soft pour Commodore 64 et 128 (version disquette)



BAT, ou B.A.T. (pour reprendre la typographie d'origine) est un jeu qui mélange les genres aventure et jeu de rôles et qui a pour cadre l'univers futuriste d'un XXIIe siècle à la sauce cyberpunk...


B.A.T. de UBI Soft pour Commodore 64 et 128 (version disquette)

Drakensang: The River of Time de Radon Labs / DTP Entertainment AG pour compatibles PC (2010)



Drakensang : The River of Time sur PC (octobre 2010) est une préquelle de l’épisode The Dark Eye: Drakensang. Adapté comme son prédécesseur des règles du jeu de rôles L’Oeil Noir, il vous propose d’incarner un personnage (Elfe, Nain, Magicien...) avec un moteur graphique 3D «rafraîchi» et une jouabilité tout aussi «old school» (à la Baldur’s Gate). À nouveau, le jeu est développé par le studio allemand Radon Labs et publié par les Hambourgeois de DTP Entertainment... Indispensable pour tous ceux qui ont aimé le premier volet.


Drakensang: The River of Time de Radon Labs / DTP Entertainment AG pour compatibles PC (2010)

The Oracle's Cave de Doric Computing Services pour Sinclair ZX Spectrum (1985)



Bon jeu d’aventure, ou plutôt d’ailleurs jeu de rôles sur ordinateur old school et très complet à la «Rogue», que The Oracle’s Cave (Chris Dorrell, 1984). Celui-ci offre une vue latérale fort joliment animée, avec une belle représentation (à l’échelle, ce qui est rare) des créatures rencontrées. On comprend mieux ainsi pourquoi tOC jouit d’une réputation toute particulière auprès des initiés, ces derniers ayant généralement passé de longues heures sur ce jeu injustement oublié...


The Oracle\'s Cave de Doric Computing Services pour Sinclair ZX Spectrum (1985)

Sorderon's Shadow: The Legend of Elindor, de Beyond pour Sinclair ZX Spectrum



Après le succès de son jeu phare —qu’on dirait aujourd’hui «procéduralement généré» (cf. No Man’s Sky)—, l’éditeur britannique BEYOND Software se devait de fournir au Lords of Midnight (1984) de Mike Singleton un successeur digne de ce nom. Renouant donc avec le jeu de stratégie tour par tour, Sorderon’s Shadow: The Legend of Elindor, publié en 1985, tente d’endosser ce rôle en opposant le joueur à un nouvel adversaire (c’est, vous l’aurez compris, l’ignoble sorcier Sorderon), dans un environnement médiéval-fantastique ouvert qui offre toujours autant de liberté. Si l’environnement graphique est comparable à celui de son illustre prédécesseur, Sorderon’s Shadow dispose quant à lui d’un système de quêtes (il y en a neuf au total !) et d’un «éditeur de texte sophistiqué» qui ajoute la possibilité d’interagir avec les nombreux personnages non joueurs de l’aventure (grâce à une intelligence artificielle rustique). Pour mémoire, tout cela fonctionne sans rougir dans 48 kilo-octets de mémoire vive...


Sorderon\'s Shadow: The Legend of Elindor, de Beyond pour Sinclair ZX Spectrum

Might and Magic VI. Le Mandat céleste, de New World Computing et The 3DO Company (version PC CD-Rom en boîte)



Might and Magic est une des premières séries de jeux de rôle pour ordinateur (CRPG) qui comporte au total 9 titres ; s’y rattache également la célèbre série de jeux de stratégie Heroes of Might and Magic. Le sixième opus, intitulé Le Mandat céleste, est signé The 3DO Company et sort en 1998 sur cédérom pour PC et compatibles, après 5 ans de hiatus dans la série. Acclamé à sa sortie par le public (d’avantage que par la critique), il a surtout marqué les esprits par sa difficulté déjà vieille école à l’époque, ainsi que par les centaines d’heures qu’il faut pour en venir à bout (sic).


Might and Magic VI. Le Mandat céleste, de New World Computing et The 3DO Company (version PC CD-Rom en boîte)

Starfleet 1 avec le manuel d'entraînement. Jeu de simulation de batailles spatiales pour Commodore 64 128 (disquette)



Probablement le simulateur de batailles et de vols spatiaux le plus complet et complexe jamais réalisé sur ordinateur, en tous cas sur 8-16 bits, ce Starfleet I se situe entre Star Trek et Elite. En plus de la navigation aux instruments, il se paye le luxe d’animations graphiques. L’épaisseur et la qualité des manuels du jeu (2 manuels à destination des officiers et un manuel d’entraînement, supplément imprimé introuvable, qui sont accompagnés d’un livret de référence des commandes) en dit long sur la qualité de cette simulation. Titre peu commun, qui existe à notre connaissance sur ordinateurs Commodore et sur IBM PC.


Starfleet 1 avec le manuel d\'entraînement. Jeu de simulation de batailles spatiales pour Commodore 64 128 (disquette)

The Bard's Tale II. The Destiny Knight, d'Interplay Productions / Electronic Arts pour Commodore 64 / 128 (complet)



Le deuxième opus de la trilogie Bard’s Tale, intitulé The Destiny Knight (Le chevalier de la destinée) a été publié par Electronic Arts en 1986. Il est écrit par Michael Cranford, créateur du premier jeu de la série, et a été adapté sur Amiga, Apple II, Apple IIGS, Commodore 64, et pour MS-DOS. Contrairement à son successeur, il s’agit d’un jeu conçu pour 8 bits : il ne souffre donc pas des concessions et des temps de chargement qui affecteront sa suite.


The Bard\'s Tale II. The Destiny Knight, d\'Interplay Productions / Electronic Arts pour Commodore 64 / 128 (complet)

Telengard d'Avalon Hill (1982), RPG pour Atari 400, 800 et Commodore 64 (neuf)



Telengard est un jeu de rôle en 2D pour un seul joueur du type dungeon crawl. Conçu et programmé aux USA par Daniel Michael Lawrence, publié en 1982 par Avalon Hill —le spécialiste du wargame sur papier—, il a été commercialisé pour la plupart des ordinateurs disponibles sur le marché au début des années 1980 : Commodore Pet, Apple II+, TRS-80, Atari 400/800, Commodore 64, IBM-PCjr et IBM-PC, en version cassette et/ou en version disquette. Unanimement salué par la critique pour sa très grande originalité (à l’époque), Telengard a depuis atteint un statut mythique, puisqu’il est un des premiers jeux qui imitait sur ordinateurs le jeu de rôle médiéval-fantastique de TSR.


Telengard d\'Avalon Hill (1982), RPG pour Atari 400, 800 et Commodore 64 (neuf)

The Dark Eye: Drakensang, de Radon Labs / DTP Entertainment AG pour compatibles PC (2009)



The Dark Eye: Drakensang, sorti en 2009 sur ordinateurs PC fonctionnant avec Windows XP ou Vista, est un jeu de rôle moderne, mais d’inspiration résolument classique, puisqu’il offre une interface fortement réminiscente de celle de Baldur’s Gate. Exploitant la licence du jeu de rôle sur table allemand Das Schwarze Auge (The Dark Eye / L’Œil noir), celui-ci a tout naturellement été développé par un studio allemand (Radon Labs) et publié par les Hambourgeois de DTP Entertainment.


The Dark Eye: Drakensang, de Radon Labs / DTP Entertainment AG pour compatibles PC (2009)

Diablo II (2) Expansion Set: Lord of Destruction, de Blizzard Entertainment pour ordinateurs PC / Windows (extension pour Diablo II)



Diablo II (2) Expansion Set: Lord of Destruction est le nom de l’extension officielle commercialisée en 2001 par Blizzard Entertainment pour le jeu Diablo II (2000). Dans ce titre qu’on ne présente plus, fondateur du genre action RPG pour ordinateurs, seules les caractéristiques minimales du jeu de rôles ont été conservées, à savoir une trame scénaristique de fond (le background), des quêtes (elles se réduisent à trouver un objet ou à vaincre un ennemi), des caractéristiques chiffrées pour les personnages et créatures, un système de progression du / des personnage(s), un système de « compétences » ou « talents » (qui comprend la magie), et la gestion de l’équipement et des trésors collectés. Tout disparaît, cependant, derrière un gameplay à la souris d’une simplicité extrême, uniquement orienté « action ».


Diablo II (2) Expansion Set: Lord of Destruction, de Blizzard Entertainment pour ordinateurs PC / Windows (extension pour Diablo II)

Swords and Sorcery, de PSS (1985) pour Sinclair ZX Spectrum



Swords and Sorcery, ou plutôt Swords & Sorcery est un jeu de rôles pour ordinateurs relativement méconnu aujourd’hui, mais révolutionnaire à l’époque de sa sortie : largement inspiré par D&D (le jeu de rôle sur table), il a été publié par PSS Software, le spécialiste outre-Manche du wargame sur ordinateurs, pour Sinclair ZX Spectrum, et annoncé pour Amstrad CPC et Commodore 64 en janvier 1986.


Swords and Sorcery, de PSS (1985) pour Sinclair ZX Spectrum

Azel Panzer Dragoon RPG (Panzer Dragoon Saga) pour SEGA Saturn (complet en version japonaise NTSC)



Azel Panzer Dragoon RPG (アゼルー  パンツァ−ドラグーンRPG, mieux connu sous le nom de Panzer Dragoon Saga en Occident) est chronologiquement le troisième jeu sorti dans la série des « Panzer Dragoon ». Comme ses prédécesseurs, il est l’œuvre magistrale de la Team Andromeda (une équipe de développement de SEGA) dirigée par Yukio Futatsugi. Sorti en 1998, le jeu a pu être perçu (à tort) comme une sorte d’ode funèbre pour la console sur laquelle il a été écrit, puisque cette dernière a ensuite cédé la place à Dreamcast. Cependant, d’autres titres sont sortis ensuite sur Saturn, et Azel RPG n’est pas celui qui fait le mieux la démonstration d’une maîtrise totale de la plate-forme (même s’il en est la preuve !).


Azel Panzer Dragoon RPG (Panzer Dragoon Saga) pour SEGA Saturn (complet en version japonaise NTSC)


1234