Ordinateur Texas Instruments Ti-99 4A

Ordinateur Texas Instruments Ti-99 4A


Intérêt
Texas Instruments Inc., célèbre pour ses calculatrices de poche, a produit l'ordinateur TI-99/4 à partir de Juin 1979. Commercialisé pour les fêtes de fin d'année, il appartient donc sur le plan de sa conception à la même génération que les Apple II, TRS80 et Atari 400/800, c'est-à-dire à la génération de machines commercialisées à la fin des années 1970. Cela se traduit notamment par l'existence d'un port «cartouches» permettant de lire des «modules» ROM, qui sera bien exploité comme sur les premiers Atari.

Forte de son expérience en la matière, la firme innove principalement avec le micro-processeur de la machine : le TMS9985. Ce dernier est un 16 bits, dont le faible coût s'explique par un bus qui n'est qu'en 8 bits et par un nombre d'interruptions limité (Fabrice Montupet).

Bien qu’étant le premier ordinateur 16 bits de l’histoire et à destination du grand public, le Ti-99/4 souffre de lacunes qui demeurent présentes chez sont successeur (le modèle 4A) : équipé de seulement 16K de RAM (contre 48K pour ses compétiteurs), il possède un BASIC particulièrement lent à l’exécution. Ces défauts rendent l’extension de mémoire vive 32K et le module Solid State Software de langage «BASIC étendu» obligatoires pour pouvoir exploiter les capacités de la machine : hélas, les applications commerciales qui les utilisent sont rares, car elles augmentent sensiblement le prix de la configuration. En outre, l’unité de disquettes est particulièrement onéreuse et Texas Instruments persiste à vouloir contrôler strictement l’offre logicielle pour son ordinateur, ce qui lui sera hautement préjudiciable. Ces désavantages se conjuguent à une politique commerciale agressive, au coût élevé, qui ne suffit pas à doper les ventes (Bill Cosby touche 1 million de Dollars par an pour ses publicités...) à un moment où le marché commence à être saturé...

Le successeur direct du Ti-99/4, en fait une version améliorée de ce dernier, est le TI-99/4A. Plus facile à trouver et emblématique de la gamme, il est présenté au public en juin 1981. Le Ti-99/4A possède un clavier amélioré de 48 touches de type mécanique contre 41 de taille réduite pour son prédécesseur. «Le « A » fait référence à son nouveau processeur graphique : la puce TMS9918A.» (Wikipédia), qui ajoute un mode bitmap (256 × 192 pixels avec 32 lutins).

Le Ti-99/4A est abandonné par le constructeur en 1983 et son support officiel prend fin en 1984, alors que les stocks sont loin d'être épuisés...


1. Questions/réponses

  • Comment charge-t-on un programme sur cassette à partir de l’interpréteur Ti BASIC ?

Si les manuels sont plutôt obscurs sur la question, une réponse détaillée et parfaitement intelligible se trouve dans le livre de Stephen Shaw, Getting Started With the Texas Instruments TI99/4A, accessible en ligne ici. Consultez cette page.

En résumé, le premier lecteur de cassettes doit être connecté à l'extrémité possédant trois fiches du câble dédié qui est branché sur le port 9 broches présent à l'arrière de l'ordinateur, à côté de l'alimentation (câble blanc : sortie son, câble rouge : entrée son ; câble noir (avec une fiche plus petite) : contrôle REM). La tonalité doit être poussée au maximum (pour les aïgus) et le volume réglé à mi-hauteur. Il faut en outre faire attention à ce que les deux fiches de l'autre extrémité du câble ne soient pas en contact. Sur l'ordinateur, la commande à exécuter dans l'interpréteur BASIC chargé en ROM est OLD CS1 (suivi de ENTER pour valider). L'ordinateur guide alors l'utilisateur pour : 1) rembobiner la cassette et 2) lire les données.

  • Est-il possible de lire des images de programmes sur carte SD ?

Oui, c’est possible grâce à ce matériel : la TI 99/4A Flash ROM Cartridge ou 99 FlashROM, présentée ici.

  • Quels sont les titres à posséder absolument sur Ti-99/4A ?

Assurément Parsec, Car Wars, Othello, Burger Time, Pirate Adventure (qui existe en module SSC, mais nécessite quand même un lecteur de cassettes), Tombstone City, Video Chess et Ti Invaders ! Ajoutons également une mention spéciale pour le module Ti Extended BASIC...


2. Références



Catégorie (1) Amstrad CPC 
 
Catégorie (2) Texas Instruments (Ti 99) 
 
Catégorie (3) Années 1970 
 
Catégorie (4) 1979 
 
Catégorie (5) Référence 
  Contenu sous droits d'auteur - Dernière mise-à-jour : 2017-01-08 03:13:39