Infogrames (1983-2009)

Infogrames (1983-2009)


Intérêt
Infogrames est une société française de développement et d’édition de jeux vidéo sur ordinateurs, puis sur consoles de jeux, qui a été créée en 1983, à Lyon, par Bruno Bonnell (il en est le dirigeant jusqu’en 1997) et Christophe Sapet. Le premier jeu édité par elle est nommé Autoroute.


Captant de jeunes talents rémunérés sur les ventes, la société devient rapidement un des trois éditeurs français les plus importants, aux côtés de Loriciels et d’ERE Informatique, qu’elle acquiert en 1988. Elle est aussi, de 1984 jusqu’en 1988, un des principaux soutiens des ordinateurs 8 bits de Thomson (les TO7/70, MO5, MO6, TO8...) grâce à son catalogue francophone.

Après avoir exporté avec un relatif succès son jeu de rôle à la Ultima (Mandragore, de Christian Ballandras), adapté sur de nombreuses plate-formes en 1985, Infogrames commercialise ses titres principalement sur Thomson et sur Amstrad CPC, la plate-forme 8 bits la plus populaire en France. Le jeu de tir à la Operation Wolf, Prohibition, et la simulation d’alpinisme Bivouac, remportent un succès considérable sur ces machines.

Puis, la société se tourne vers l’Atari ST et l’Amiga. En 1988-1990, Infogrames sort sur ces ordinateurs 16-32 bits quatre titres majeurs. Ces derniers font preuve de la créativité de l’entreprise : un jeu de rôle en 3D co-signé Gary Gygax, le créateur de Donjons & Dragons (Drakkhen), un jeu de stratégie tour par tour bénéficiant de graphismes de qualité et adapté d’un jeu de plateau français à succès (Full Metal Planet), et enfin un jeu d’aventures, ou récit graphique interactif, tiré une nouvelle fois d’une bande-dessinée à succès (La Quête de l’Oiseau du temps).

Le passage aux compatibles PC, au début des années 1990, amène Infogrames à publier plusieurs titres inspirés de l’univers de H.P. Lovecraft, parmi lesquels on trouve probablement ses deux chefs d’œuvre : Alone in the Dark, de Frédérick Raynal (1992), qui est aujourd’hui souvent présenté comme le jeu qui a défini le genre moderne du « survival horror », et l’aventure point’n click Shadow of the Comet (1993). Adaptés ensuite sur CD-ROM et enrichis de voix, ils connaissent plusieurs suites ou avatars.

Infogrames continue pendant quelques années à développer des titres significatifs sur PC et sur consoles, mais les revenus qu’elle tire des droits des licences détenus, ainsi que la politique de rachats de concurrents initiée par B. Bonnell mettent à mal sa réputation auprès des joueurs, et occultent son activité de développement. À partir de 1996, Infogrames acquiert ainsi Ocean Software, Gremlin, Accolade, GT Interactive ou encore Hasbro Interactive. La société devient, à l’instar du géant Electronic Arts, une firme qui existe grâce à ses rentes : propriétaire d’Atari Inc., elle abandonne au printemps 2009 le nom d’Infogrames qui faisait son identité...


Ludographie

Le catalogue d’Infogrames est multi-formes, mais il se distingue historiquement par un place importante occupée par les adaptations (sous licence) de bandes-dessinées franco-belges (Les Passagers du vent, La Quête de l’Oiseau du temps, Les Tuniques bleues, ou Tintin), et par des jeux de rôle sur ordinateurs et d’aventure originaux, parmi lesquels Alone in the Dark, dû au génie du seul Frédéric Raynal, est entré dans la légende.

  • Mandragore (1984)
  • La Geste d'Artillac (1985)
  • Vampire (1986)
  • Les passagers du vent (1987)
  • Bivouac (1987)
  • Prohibition (1987)
  • 20000 Lieues sous les mers (1988)
  • Action service (1988)
  • Blueberry (1988)
  • Bob Morane: Ocean (1988)
  • Full Metal Planet (1989)
  • La Quête de l'Oiseau du temps (1989)
  • Drakkhen (1989)
  • North & South (1989)
  • 7 Colors (1991)
  • Advantage Tennis (1991)
  • Alpha Waves (1991)
  • Bandit Kings of Ancient China (1991)
  • Billards Simulator II (1991)
  • Eternam (1992)
  • Alcatraz (1992)
  • Alone in the Dark (1992)
  • Shadow of the Comet (1993)
  • Alone in the Dark 2 (1994)
  • Prisonner of Ice (1995)
  • Alone in the Dark 3 (1995)
  • Bugs Bunny : Voyage à travers le temps (1999)
  • Supreme Snowboarding (1999)
  • Outcast (1999)


Catégorie (1) Référence 
 
Mots-clef éditeurs  1983  France  Infogrames 
Contenu sous droits d'auteur - Dernière mise-à-jour : 2010-10-12 11:14:48

Recommandations

attachment icon
Alone in the Dark, d’Infogrames (1992) est le chef d’œuvre de Frédéric Raynal librement inspiré de l’œuvre de H. P. Lovecraft (ce dernier voulait au départ créer un jeu inspiré des films de Romero). Le titre est le premier jeu d’aventure-action avec des personnages en 3D composés de polygones animés en « temps réel », et il est aujourd’hui souvent présenté comme le jeu fondateur du survival horror « moderne ». Quoi qu’il en soit, Alone in the Dark connut un succès international considérable, ce qui lui valut deux suites directes (ces derniers, hélas, sans la participation de F. Raynal sont de qualité très inférieure), et il fut notamment en son temps un des titres les plus apréciés au Japon : dans ce dernier pays, il inspira quelques années plus tard les équipes de Capcom, lors de la création d’un jeu nommé Biohazard (le premier Resident Evil)...


attachment icon
Mandragore est un jeu de rôle sur ordinateur français « culte » (le premier du genre en Français) qui a été développé par Marc Cecchi et commercialisé par Infogrames fin 1984. Disponible sur support disquette 5,25’’, 3,5’’, cassette ou micro-disque (selon les versions), il se présente dans une épaisse boîte en plastique transparent, pourvue d’une jaquette qui sert à en illustrer le verso et le dos, tandis que la première de couverture du manuel d’instructions sert à illustrer le recto de la boîte. Il s’agit des mêmes boîtes de format carré que celles des jeux Vifi / Nathan pour micro-ordinateurs Thomson.


attachment icon
Shadow of the Comet (également publié sous le titre Call of Cthulhu: Shadow of the Comet) est un jeu vidéo d’aventure du type point’n click directement inspiré par le mythe de Cthulhu, de l’écrivain H. P. Lovecraft. Fonctionnant sous MS-DOS, le jeu a été développé et publié pour compatibles PC par Infogrames, d’abord en version disquette, en 1993. Il a ensuite fait l’objet d’une édition multimédia sur CD-ROM, version qui ajoute à la précédente des voix pendant les dialogues (en Anglais) et le support de la souris.


attachment icon
Mandragore est un jeu de rôle sur ordinateur français « culte » (le premier du genre en Français) qui a été développé par Marc Cecchi et commercialisé par Infogrames fin 1984.


attachment icon
Le célèbre jeu de plateau de stratégie édité en France par Ludodélire, Full Metal Planet, a fait l’objet d’une adaptation soignée sur ordinateurs. Celle-ci, hélas sous-estimée au moment de sa sortie, a été développée par le studio français HITEC Production (Bertrand Brocard), et publiée par Infogrames en 1989.


attachment icon
Jeu culte, Sim City, développé par Will Wright et publié par Maxis (le premier d’une longue série de jeux de simulation), est ici complet en première édition européenne française, distribuée en Europe par Infogrames (dans une boe cartonnée de taille moyenne incluant la table des scores par ville, le livret d’instructions en anglais et le livret d’instructions détaillé en Français). Les trois versions originales du jeu sont celles pour Atari ST, Amiga et MS-DOS, qui ont été publiées en 1989.


attachment icon
Tintin sur PlayStation s’inspire de différents albums de la bande-dessinée (L’île Noire, le Trésor de Rackham Le Rouge, On a marché sur la Lune, Vol 714 pour Sydney et Tintin au pays de l’Or Noir) pour proposer une série de niveaux d’action-aventure, qui réunissent au final tous les ingrédients d’un jeu de plate-forme et de conduite de différents véhicules.


attachment icon
Unreal Tournament est un FPS de la grande époque du genre qui fut adapté sur Dreamcast par le studio Secret Level et commercialisé par Infogrames en 2001. Le scénario vous propose de prendre part à un tournoi sportif, ce qui se fait à travers un des quatre modes du jeu: Deathmatch, seul ou en équipe, Domination, et Capture de drapeau. Les parties multijoueurs sont endiablées et ne laisse aucun instant de répit. La réalisation technique de cette version est très bonne et l’IA des bots est redoutable...


attachment icon
Prohibition est un jeu d’arcade et de tir avec une vue à la première personne en pseudo 3D, qui peut-être assimilée au type « sur rail » : le joueur se consacre sur la visée et contrôle un réticule, tandis que le décor (plat) défile indépendamment de ses actions, au fur et à mesure de sa progression dans le jeu.


attachment icon
Pen Pen (dont le titre original et complet est Pen Pen Tri-icelon) est un jeu de course empli d’humour aux graphismes colorés et cartoonesques. Dans celui-ci, vous contrôlez un des pen pen, animaux curieux qui se rencontrent tous les jours pour participer à des courses faisant intervenir trois disciplines : la marche, la glisse, et la nage.


attachment icon
Jeu de tir à la troisième personne qui place le joueur dans une ambiance futuriste où les corporations s’affrontent par le biais de mercenaires en armure de combat mécanisée de 60 pieds de haut, Slave Zero d’Infogrames (1999) est sorti sur PC et sur Dreamcast. Le titre est un des rares jeux qui acceptent jusqu’à quatre joueurs simultanés en écran partagé sur cette console. Le terrain de jeu, en outre, est une ville gigantesque dont les détails sont bien rendus en 3D.


attachment icon
Jeu qui fut encensé par la critique à sa sortie. L'adaptation pour le Commodore 64 témoigne d'une belle maîtrise de la programmation de cette machine, car elle est graphiquement très proche des versions 16 bits.