Panzer Dragoon pour SEGA Saturn (version japonaise NTSC, 1995)

Panzer Dragoon pour SEGA Saturn (version japonaise NTSC, 1995)

  • 26.40 €
    Jeu complet avec spin card, en version japonaise NTSC et à l'état de neuf

Intérêt
Panzer Dragoon (パンツァ−ドラグーン), premier du nom, est un titre majeur (et une exclusivité) de la Sega Saturn. Développé par la Team Andromeda, une des premières équipes de Sega mises au travail sur la console 32 bits, le jeu a introduit les cinématiques à l’intérieur d’un jeu d’action « classique » du type « tir sur rail ». Ce dernier, sorti en 1995, est entièrement réalisé en 3D temps réel : il parvient cependant à conserver un style particulier qui lui confère une âme, caractéristique qui fait souvent défaut aux premiers titres en polygones texturés. Également pourvu d’une trame scénaristique, simple mais séduisante, Panzer Dragoon a bien sûr vieilli sur le plan graphique (sans que cela soit cependant être trop marqué). Il conserve néanmoins tout son intérêt.

La version d’origine (japonaise) possède des cinématiques FMV d’une grande qualité, contrairement à la version PAL, une jaquette dessinée par Moebius. Les instructions, dépliantes, sont imprimées au verso d’un poster en couleurs qui reprend le design du jeu.

Panzer Dragoon partage son univers unique avec trois autres jeux postérieurs, des mêmes développeurs et tout aussi admirables —sinon plus—. Ce sont, par ordre chronologique, Panzer Dragoon Zwei (1997), Panzer Dragoon: Azel RPG (un jeu de rôle sorti en 1998) et enfin, Panzer Dragoon Orta (2003). De ces trois titres, seul le dernier, qui devait sortir à l’origine sur Dreamcast et vit finalement le jour sur XBox, ne fut pas créé pour la Saturn.




Jeu de collection en version japonaise NTSC-J, complet et à l’état de neuf dans son boîtier d’origine avec jaquette, 1 CD-ROM, une notice / poster dépliant, le catalogue de l’éditeur, une publicité, la carte d’enregistrement du produit et la spin card.



Catégorie (1) Sega Saturn 
 
Catégorie (2) Jeu vidéo 
 
Catégorie (3) Action 
 
Catégorie (4) Tir 
 
Catégorie (5) Années 1990 
 
Catégorie (6) 1995 
  Contenu sous droits d'auteur - Dernière mise-à-jour : 2010-10-05 14:50:20

Recommandations

attachment icon
Panzer Dragoon peut aujourd’hui être considéré comme le premier opus d’une des séries les plus sous-estimées et cependant les plus stupéfiantes de l’histoire du jeu vidéo. Développé par la Team Andromeda (une des premières équipes de développeurs de Sega sur Saturn), ce jeu de tir sur rail est sorti en 1995. Il a notamment introduit l’utilisation de cinématiques à l’intérieur même de l’action, et a montré au monde entier qu’on pouvait utiliser des polygones texturés sans pour autant abandonner toute originalité. L’action, en effet, se déroule dans un univers captivant, au caractère typé, ce qui était et demeure rare pour ce type de jeu.


attachment icon
Panzer Dragoon Zwei (ou Panzer Dragoon II) est chronologiquement le second jeu de « tir sur rails » développé par la Team Andromeda de Sega, mais son action constitue cependant un prologue aux autres jeux de la série : dans celui-ci, vous contrôlez un jeune garçon de 14 ans, nommé Lundi, qui vit au sein d’un modeste clan d’éleveurs de Coolias. Un jour, ce dernier découvre parmi ces animaux placides un rejeton étonnament pourvu d’ailes et à la gorge qui abrite une vive lueur verte. Les règles du village ordonnent de tuer cet animal mutant, mais le jeune Lundi cache le Coolia dans sa hutte et se prend d’affection pour lui. Le jour où il parvient enfin à faire voler cet animal qu’il a nommé Lagi, il ne peut qu’assister, impuissant, à la destruction de son village par une mystérieuse relique surgie du passé. Commence alors sa vengeance...


attachment icon
Le célèbre (et dernier) On rail shooter de SEGA n’a connu qu’une publicité relativement restreinte à sa sortie (2003) et c’est bien dommage : dans ce quatrième jeu se déroulant dans l’univers incroyable de Panzer Dragoon, la maîtrise technique se sent dès la prise en main, avec une animation à 60 images par seconde ! L’ambiance et la jouabilité très Old school ne pâtissent pas du passage à la dernière génération de matériel 3D (pour l’époque), bien au contraire puisque les graphismes sont somptueux. Pour le reste, les niveaux (et les formidables bosses) reprennent directement ou évoquent de très près ce qu’il y avait de meilleur dans les précédents épisodes. Malgré une durée de vie assez courte (5-6 heures), le Jeu s’avère donc indispensable pour les amateurs de tir sur cette plate-forme, qui sauront apprécier un des derniers jeux taillés pour les salles d’arcade à l’ancienne...