Oric

Oric


Intérêt
ORIC, nom issu d’un anagramme de «micro» (pour micro computer, le terme consacré qui servait à désigner les premiers ordinateurs personnels au début des années 1980), fut une marque et une gamme de micro-ordinateurs britanniques fabriqués pendant la première moitié des années 1980 par Tangerine Computer Systems, un compétiteur d’Acorn et de Sinclair. Implantée précocement en France (L’Oric 1 fut élu ordinateur de l’année en 1983) grâce à un distributeur national, la marque Oric a, grâce à sa notoriété, indirectement donné naissance dans notre pays à l’éditeur de jeux et de programmes informatiques Loriciels.

À l'exception du premier, sobrement baptisé Oric 1, les différents modèles d'Oric qui furent fabriqués se distinguent par leur apparence élégante, à la robe noire et rouge et, pour le dernier judicieusement nommé Telestrat, par ses fonctions télématiques avancées. Ils sont :

  • — l’Oric 1 (1983 : premier modèle à la robe blanche et aux touches type «clavier de calculatrice», il était équipé de 16 Ko de RAM et connu pour son manque de fiabilité dans la lecture des cassettes),



  • — l’Oric Atmos (dévoilé au public en janvier 1984 à Birmingham[1]) : version relookée, équipée de 48 Ko de RAM et d’un meilleur clavier, aux interfaces améliorées, qui devait mieux pouvoir rivaliser avec le ZX Spectrum et l’Acorn BBC ; l’Oric Atmos fut sans conteste le modèle d’Oric le plus populaire : il fut même distribué dans les pays de l’est (plus précisément en république Tchèque) sous le nom de Nova 64. Contrairement au modèle précédent, il disposa à sa sortie d’un lecteur de disquettes au format Hitachi (3) et d’une imprimante,



  • —et enfin, le Telestrat (1986 : entièrement produit par Eureka à partir du projet Stratos (1984) de Tangerine —qui n’avait jamais vu le jour—, le Telestrat offrait 176 Ko de RAM adressée avec une orientation résolument plus professionnelle et des fonctions télématiques).

En 1985, la société française importatrice Eureka Informatique, qui avait assis sa notoriété auprès des premiers utilisateurs grâce à ses publicités à pleine page dans l'hebdomadaire Hebdogiciel, racheta la marque. Les Oric disparurent avec la fin des micro-ordinateurs 8 bits...



Catégorie (1) Référence 
  Contenu sous droits d'auteur - Dernière mise-à-jour : 2016-11-20 17:54:03

Recommandations

attachment icon
Jeu de tir classique pour Oric 1 et Oric Atmos (48K nécessaires). Édité par IJK Software Ltd. Au Royaume-Uni et distribué en France par Proriciel, distributeur ASN à Boissy-St-Léger (94470). Jaquette imprimée en Français (pas d'instructions?) Rare (il s'agit d'un des premiers jeux importés pour la machine).


attachment icon
Jeu d’action / d’arcade à la Centipede pour Oric 1 et Atmos (16K). Édité par DIALOG Informatique, 27 rue Bargue, 75008 Paris en 1984 (le copyright du jeu est daté de 1983). L’illustration de la jaquette est © J.L. Panek. Rare, complet et en excellent état.


attachment icon
Mission Delta (1984) est à la fois un simulateur de vol futuriste (mais dont l’accent est mis sur le réalisme) et aussi, selon son auteur (ou plutôt son éditeur ?), un «jeu d’aventures extraordinaire» écrit en assembleur par Marc-André Rampon. Même s’il prétend posséder des «graphismes époustouflants» (il s’agit probablement du dessin des compteurs de l’avion de chasse !), comme la plupart des jeux de l’époque, en réalité, il compense les limites techniques des micro-ordinateurs 8 bits par la technicité d’une navigation aux instruments plutôt complète. Le résultat est un jeu intelligent et précis. Pour l’histoire, sachez que Mission Delta est en fait l’adaptation remaniée (et plus évoluée) du jeu Intercepteur Cobalt qui était sorti sur ZX81 et ZX Spectrum. Mission Delta a aussi été publié sur les tous nouveaux Thomson MO5 (en version «32K») et Amstrad CPC.


attachment icon
Ce journal était à la fois un recueil d'articles sur l'actualité informatique, de tests de logiciels traités de façon satirique, et de listings de programmes à saisir soi-même.


attachment icon
Tyrann (1984) est un jeu de rôle de type dungeon crawl français, créé par Rémy Gosselin et Matthias Wystrach pour ordinateurs 8 bits Oric 1 et Oric Atmos. Commercialisé par la marque Norsoft, le jeu était distribué par Innelec. Des versions pour Thomson MO5 et pour Amstrad CPC existent également. Dans Tyrann, vous contrôlez 6 aventuriers (créés au début du jeu parmi les classes de druide, magicien, guerrier et voleur) qui partent du village de Golanur pour sauver la reine Tyrann retenue prisonnière dans un labyrinthe de 10 niveaux. Il faut noter que le dixième niveau occupe à lui seul la face B de la cassette.


attachment icon
Loriciels est une société française de publication et d’édition de jeux vidéo pour ordinateurs qui a été fondée en 1983 par Marc Bayle et Laurent Weill. Ils sont ensuite rejoints par Philippe Seban : d’abord chargé de la promotion de la jeune société, ce dernier devient leur associé, puis le directeur général de l’entreprise.