jeudi 16 septembre 2010

Parcourez les contenus du site par date de publication ou de mise-à-jour :

« septembre 2010 »
DLMMJVS

12

26

11 contenus ont été créés, publiés ou mis-à-jour pendant cette période.

Vampire Savior de Capcom pour SEGA Saturn avec extension 4MB (version japonaise NTSC)



Vampire Savior (ヴァンパイア セイヴァ, 1998) est le second volet de la série Vampire (Darkstalkers) de Capcom sur Sega Saturn, après Vampire Hunter. Le jeu, qui utilise pleinement l’extension en cartouche de 4 MBIT de RAM fournie avec (elle est obligatoire), peut être considéré comme une adaptation (presque) parfaite de l’arcade. Il s’agit sinon d’un beat’em up en 2D offrant une action continue et qui reprend les coups de Street Fighter. Ses personnages sont variés et excentriques, et ses graphismes impressionnants démontrent toute la puissance de la Saturn. Fait notable, son adaptation (ultérieure) sur Dreamcast est généralement jugée inférieure à la version Saturn.


Vampire Savior de Capcom pour SEGA Saturn avec extension 4MB (version japonaise NTSC)

Clavier officiel pour Sega Dreamcast (neuf)



1 clavier officiel Sega pour Dreamcast Dreamcast Keyboard 105 touches en version française (clavier AZERTY), neuf, dans sa boîte d’origine bleue et blanche, en excellent état (sans notice). Modèle MK-55162-09.


Clavier officiel pour Sega Dreamcast (neuf)

Slave Zero d'Infogrames pour Dreamcast (complet en version US NTSC)



Jeu de tir à la troisième personne qui place le joueur dans une ambiance futuriste où les corporations s’affrontent par le biais de mercenaires en armure de combat mécanisée de 60 pieds de haut, Slave Zero d’Infogrames (1999) est sorti sur PC et sur Dreamcast. Le titre est un des rares jeux qui acceptent jusqu’à quatre joueurs simultanés en écran partagé sur cette console. Le terrain de jeu, en outre, est une ville gigantesque dont les détails sont bien rendus en 3D.


Slave Zero d\'Infogrames pour Dreamcast (complet en version US NTSC)

Metal Slug X de SNK / Virgin Interactive pour Sony PlayStation (complet en version PAL FR)



Une adaptation soignée de l’un des plus grands jeux d’arcade old school, ce Metal Slug X sur PlayStation n’a rien à envier —pour une fois pour un jeu en 2D— à son équivalent sur Saturn, nommé quant à lui simplement Metal Slug. Le jeu, un shooter qu’il faut obligatoirement avoir pratiqué au moins une fois, a redéfini le genre du run’n gun à sa sortie dans les salles. Les sprites et décors somptueux en 2D, les scènes emplies d’humour et de références (notamment au cinéma), l’action sans répit et les musiques pour le moins entraînantes de la version Neo-Geo sont ici reproduits fidèlement, et même enrichis de quelques bonus inédits. Comme l’original, le jeu prend tout son intérêt à 2 joueurs, mais peut aussi bien s’apprécier seul, à condition toutefois de ne pas trop utiliser les Continue infinis qui sont ici proposés. L’ensemble fait de ce titre un incontournable, toutes plate-formes confondues...


Metal Slug X de SNK / Virgin Interactive pour Sony PlayStation (complet en version PAL FR)

Capcom Company (Japon, 1979)



Capcom Co., Ltd. est une société japonaise de développement et d’édition de jeux vidéo, dont le nom actuel a été formé en juin 1983 à partir des termes «Capsule Computer» (on désignait ainsi les bornes d’arcade). Ce nom était celui d’une filiale d’I.R.M. Corporation (1979), d’où Capcom est issu.

Afficher la suite Capcom Company (Japon, 1979) ...


Capcom Company (Japon, 1979)

Star Raiders d'Atari pour ordinateurs 400/600/800/1200 XL/XE (cartouche seule)



Star Raiders, de Douglas Neubauer, tire entièrement parti du matériel de l’Atari 400 / 800 pour offrir une expérience de jeu en 3D inédite à l’époque de sa sortie (1979 !). Ce jeu, qui propose à un joueur de pourchasser les zylons à travers les immensités de l’espace galactique, est objectivement le premier à avoir proposé un champ d’étoiles généré par ordinateur. Il est en outre l’ancêtre du jeu Elite (David Braben et Ian Bell, 1984) et, par la même occasion, celui de tous les shooters en 3D avec une vue subjective (à la première personne, ici à travers le cockpit du vaisseau spatial que le joueur pilote). Pour ces raisons, Star Raiders est entré pour la première fois en 2007 dans une liste publiée dans les colonnes du New York Times(CHAPLIN, Heather, “Is That Just Some Game? No, It’s a Cultural Artifact” (article publié dans le New York Times du 27 mars 2007).) des « 10 jeux vidéo les plus importants de l’histoire ». Pour plus d’informations, voir ici.


Star Raiders d\'Atari pour ordinateurs 400/600/800/1200 XL/XE (cartouche seule)

Wizard of Wor de Midway / Roklan pour Atari 400/600/800/1200 XL/XE (cartouche seule)



Adaptation de l’arcade classique Wizard of Wor (Midway, 1981) sur Atari 400 / 800, signée Roklan Corp. et publiée sur cartouche ROM. Ce jeu de tir et de labyrinthe permet de jouer à deux, l’objectif étant de détruire les robots contrôlés par l’ordinateur. La difficulté est bien dosée, et le jeu prenant.


Wizard of Wor de Midway / Roklan pour Atari 400/600/800/1200 XL/XE (cartouche seule)

Space Invaders d'Atari sous licence Taito pour ordinateurs 400 et 800 (cartouche seule)



Il était inévitable, à la fin des années 1970, que l’ancêtre de (presque) tous les jeux de tir —à savoir Space Invaders, du Japonais Taito— soit adapté sur les ordinateurs Atari 400 et 800. La cartouche CXL4008 est le résultat de ce port officiel de l’arcade : quoique très différent de l’original, il a bien été effectué sous licence de Taito America Corp. par Atari. Si les joueurs de l’époque lui préférèrent généralement Deluxe Invaders, sorti peu après et plus fidèle au jeu de café, la version d’Atari mérite aujourd’hui amplement d’être collectionnée, justement en raison de son originalité qui fait d’elle un cas unique.


Space Invaders d\'Atari sous licence Taito pour ordinateurs 400 et 800 (cartouche seule)

ATARI BASIC Computing Language révision C (1985) pour Atari 400/800/1200 XL (cartouche seule)



Rare, la version C de l’ATARI Basic Computing Language (« langage de programmation BASIC ») pour ordinateurs 400, 800, 1200 XL, 600 XL et 800 XL, est aussi la meilleure puisqu’elle est réputée n’avoir aucun bug connu (à ce jour).


ATARI BASIC Computing Language révision C (1985) pour Atari 400/800/1200 XL (cartouche seule)

Gateway to Apshai d'Epyx pour Atari 400/600/800/1200 XL/XE (cartouche seule)



Gateway to Apshai est le jeu qui a introduit la dimension « action » dans la plus célèbre série rogue-like / dungeon crawl sur micro-ordinateurs du début des années 1980 (Dunjon Quest). Conçu au départ comme une introduction aux autres volets (Temple of Apshai) intrinsèquement plus complexes et plus difficiles à manier, développé par The Conneley Group, et publié comme il se doit Epyx Software, le jeu est également le premier à être sorti en version cartouche, pour Atari home computer systems, Colecovision et Commodore 64. La première de ces versions (le jeu existe aussi naturellement en cassette et en disquette) est également plus rare de toutes. Pour des raisons évidentes, elle est également la plus recherchée aujourd’hui, ce qui en fait un titre de collection sur plate-formes 8 bits.


Gateway to Apshai d\'Epyx pour Atari 400/600/800/1200 XL/XE (cartouche seule)

Crazy Taxi pour Dreamcast (complet en version PAL FR)



Crazy Taxi est peut-être le titre le plus agréable à jouer et le plus emblématique de l’esprit de la Dreamcast : cette version, signée Hitmaker pour Sega (2000), offre une adaptation parfaite, d’une réelle qualité arcade et avec une jouabilité exceptionnelle (et délirante). Crazy Taxi est, au final, un jeu qui ne se prend pas au sérieux, mais vers lequel on revient inlassablement, ne serait-ce que pour effectuer une nouvelle course...


Crazy Taxi pour Dreamcast (complet en version PAL FR)